Coupe du Monde féminine

Mondial féminin de football : un remake de la finale Etats-Unis – Pays-Bas au 1er tour, France-Brésil également au programme

© AFP or licensors

22 oct. 2022 à 11:33Temps de lecture5 min
Par Belga (édité par Alice Devilez)

Les Etats-Unis, en quête d’un troisième titre consécutif, ont hérité des Pays-Bas, leur adversaire en finale de l’édition 2019, parmi les équipes de leur groupe au premier tour du Mondial 2023, selon le tirage au sort effectué samedi à Auckland.

La "Team USA" de Megan Rapinoe mettra le cap vers la Nouvelle-Zélande en juillet où, en plus des Néerlandaises, elles affronteront le Vietnam et un barragiste, dont l’identité sera connue seulement en février.

A court terme, la voie paraît dégagée pour les Américaines qui ambitionnent de disputer une nouvelle finale, le 20 août à Sydney. En huitièmes de finale, le tableau les place face à la Suède, l’Afrique du Sud, l’Italie ou l’Argentine.

L’Angleterre, fraîchement sacrée championne d’Europe, fera de son côté face au Danemark de Pernille Harder, une équipe parfois inconstante mais qui ne manque pas de talents. La Chine et un barragiste complètent la poule D.

Finaliste de l’Euro, l’Allemagne fait également partie des équipes à suivre, au même titre que l’Espagne du Ballon d’Or Alexia Putellas (actuellement blessée) ou encore la France, au palmarès encore vierge mais toujours présente dans le concert des nations favorites.

Les "Bleues" de Wendie Renard ont hérité d’un groupe aisé avec le Brésil pour rival le plus coriace. Elles affronteront aussi la Jamaïque, adversaire inédit pour elles, et un barragiste.

La Nouvelle-Zélande, co-organisatrice avec l’Australie, donnera le coup d’envoi du Mondial le 20 août dans le mythique Eden Park d’Auckland, terre sacrée du rugby, face à la Norvège d’Ada Hegerberg.

La neuvième Coupe du monde féminine sera inédite à plus d’un tour : la première à trente-deux équipes, la première dans l’hémisphère sud et la première à être co-organisée par deux pays.

Après le succès d’audience de l’édition 2019 en France, la Fifa espère transformer l’essai en Océanie. Mais l’instance de gouvernance mondiale du football se heurte à la frilosité de certains diffuseurs qui rechignent à payer des droits de diffusion télévisée à leur juste valeur.

Les "diffuseurs nous offrent 100 fois moins que ce qu’ils nous offrent pour la Coupe du monde masculine", a dénoncé le patron de la Fifa, Gianni Infantino, en marge du tirage. Le dirigeant a jugé ces offres "inacceptables", d’autant que les chaînes de télévision "nous poussent à faire plus pour l’égalité".

Le tableau de ce Mondial 2023 sera complété en février à l’issue d’un tournoi de barrage intercontinental qui offrira les trois dernières places qualificatives.

Quoi qu’il arrive, il y aura a minima cinq nouveaux venus sur la ligne de départ : le Maroc, les Philippines, la République d’Irlande, le Vietnam et la Zambie.

Les Irlandaises auront notamment fort à faire face à l’Australie de Sam Kerr, portée par son public, le Nigeria qui constitue une des places fortes du football féminin en Afrique, et le Canada qui se présentera avec l’étiquette de championne olympique en titre.

Pour rappel, la Belgique avait été battue par le Portugal lors du 1er tour des barrages le 6 octobre dernier.

Loading...

Les groupes et le calendrier de la Coupe du monde 2023

Groupe A: Nouvelle-Zélande (pays hôte), Norvège, Philippines, Suisse

Villes hôtes: Auckland, Dunedin, Wellington et Hamilton en Nouvelle-Zélande.

1re journée:

20 juillet : Nouvelle-Zélande - Norvège à Auckland

21 juillet : Philippines - Suisse à Dunedin

2e journée:

- 25 juillet : Nouvelle-Zélande - Philippines à Wellington

- 25 juillet : Suisse - Norvège à Hamilton

3e journée:

- 30 juillet : Norvège - Philippines à Auckland

- 30 juillet : Suisse - Nouvelle-Zélande à Dunedin

 

Groupe B: Australie (pays hôte), République d'Irlande, Nigeria, Canada

Villes hôtes: Brisbane, Melbourne, Sydney et Perth en Australie.

1re journée:

- 20 juillet : Australie - République d'Irlande à Sydney

- 21 juillet : Nigeria - Canada à Melbourne

2e journée:

- 26 juillet : Canada - République d'Irlande à Perth

- 27 juillet : Australie - Nigeria à Brisbane

3e journée:

- 31 juillet : Canada - Australie à Melbourne

- 31 juillet : République d'Irlande - Nigeria à Brisbane

 

Groupe C: Espagne, Costa Rica, Zambie, Japon

Villes hôtes: Auckland, Dunedin, Hamilton et Wellington en Nouvelle-Zélande.

1re journée:

- 21 juillet : Espagne - Costa Rica à Wellington

- 22 juillet : Zambie - Japon à Hamilton

2e journée:

- 26 juillet : Espagne - Zambie à Auckland

- 26 juillet : Japon - Costa Rica à Dunedin

3e journée:

- 31 juillet : Japon - Espagne à Wellington

- 31 juillet : Costa Rica - Zambie à Hamilton

 

Groupe D: Angleterre, barragiste (voie B *), Danemark, Chine

Villes hôtes: Adelaïde, Brisbane, Perth et Sydney en Australie.

1re journée:

- 22 juillet : Angleterre - barragiste (voie B) à Brisbane

- 22 juillet : Danemark - Chine à Perth

2e journée:

- 28 juillet : Angleterre - Danemark à Sydney

- 28 juillet : Chine - barragiste (voie B) à Adelaïde

3e journée:

- 1er août : barragiste (voie B) - Danemark à Perth

- 1er août : Chine - Angleterre à Adelaïde

 

Groupe E: Etats-Unis (tenantes du titre), Vietnam, Pays-Bas, barragiste (voie A *)

Villes hôtes: Auckland, Dunedin, Hamilton et Wellington en Nouvelle-Zélande.

1re journée:

- 22 juillet : Etats-Unis - Vietnam à Auckland

- 23 juillet : Pays-Bas - barragiste (voie A) à Dunedin

2e journée:

- 27 juillet : Etats-Unis - Pays-Bas à Wellington

- 27 juillet : barragiste (voie A) - Vietnam à Hamilton

3e journée:

- 1er août : barragiste (voie A) - Etats-Unis à Auckland

- 1er août : Vietnam - Pays-Bas à Dunedin

 

Groupe F: France, Jamaïque, Brésil, barragiste (voie C *)

Villes hôtes: Adelaïde, Brisbane, Perth et Sydney en Australie.

1re journée:

- 23 juillet : France - Jamaïque à Sydney

- 24 juillet : Brésil - barragiste (voie C) à Adelaïde

2e journée:

- 29 juillet : France - Brésil à Brisbane

- 29 juillet : barragiste (voie C) - Jamaïque à Perth

3e journée:

- 2 août : barragiste (voie C) - France à Sydney

- 2 août : Jamaïque - Brésil à Melbourne

 

Groupe G: Suède, Afrique du Sud, Italie, Argentine

Villes hôtes: Auckland, Dunedin, Hamilton et Wellington en Nouvelle-Zélande.

1re journée:

- 23 juillet : Suède - Afrique du Sud à Wellington

- 24 juillet : Italie - Argentine à Auckland

2e journée:

- 28 juillet : Argentine - Afrique du Sud à Dunedin

- 29 juillet : Suède - Italie à Wellington

3e journée:

- 2 août : Afrique du Sud - Italie à Wellington

- 2 août : Argentine - Suède à Hamilton

 

Groupe H: Allemagne, Maroc, Colombie, Corée du Sud

Villes hôtes: Adelaïde, Brisbane, Melbourne, Perth et Sydney en Australie.

1re journée:

- 24 juillet : Allemagne - Maroc à Melbourne

- 25 juillet : Colombie - Corée du Sud à Sydney

2e journée:

- 30 juillet : Allemagne - Colombie à Sydney

- 30 juillet : Corée du Sud - Maroc à Adelaïde

3e journée:

- 3 août : Corée du Sud - Allemagne à Brisbane

- 3 août : Maroc - Colombie à Perth

 

* Equipes participant au tournoi de barrage du 17 au 23 février:

Voie A: Cameroun, Portugal, Thaïlande.

Voie B: Chili, Haïti, Sénégal.

Voie C: Taïwan, Panama, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Paraguay.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous