RTBFPasser au contenu

Entrez sans frapper

Molière : Il aurait eu 400 ans

Molière : Il aurait eu 400 ans

Ce 15 janvier 2022, nous célébrons le quatre centième anniversaire de la naissance de Molière. Une trentaine de comédies en vers ou en prose constituent son héritage. Chacune dépeint la société de l’époque sans concession. La satire est son combat, le rire son arme. Il critique sans peur les mœurs : l’éducation, le mariage, les charlatans, l’église, la noblesse, les salons littéraires, jusqu’au Roi Soleil. D’une modernité imparable pour le dix-septième siècle, son génie a révolutionné le genre. Universel, il est l’auteur français le plus lu, traduit et joué dans le monde.

Tout ce qui est prose n’est point vers ;
Et tout ce qui n’est point vers est prose.

Une date de naissance incertaine

Jean-Baptiste Pocquelin, de son véritable nom, est né en 1622 dans une rue célèbre de Paris, la rue Saint-Honoré. La date est incertaine. Son acte de baptême sera retrouvé en 1820 à Saint-Eustache dans le 1er arrondissement de Paris. Il y est mentionné la date du 15 janvier 1622 qui est la référence historique de son entrée dans le monde.

Le drame de son enfance et ses études

Il passe son enfance entre Le Louvre et les Halles, dans un milieu bourgeois. Un drame va bouleverser son enfance, il sera orphelin de mère à dix ans. Elevé chez les Jésuites, entouré de jeunes aristocrates et nobles, il sera initié aux classiques œuvres gréco-latines, et découvrira la jeune Comedia Dell’Arte.

Il étudiera ensuite le droit, mais contre l’avis de son père, en 1643 il décide de devenir comédien. C’est un choix effronté car la profession est alors frappée d’excommunication par l’égliseIl fonde une compagnie théâtrale, et prend le pseudonyme de Molière, un choix dont on ignore l’origine. Il faut dire que les traces historiques de son existence sont peu nombreuses, aucune correspondance personnelle ou journal intime n’a survécu.

Fournisseur de la cour de Louis XIV

Son père est à la charge de tapissier et valet de chambre du roi. Cette position stratégique, il la reprendra en 1660. Ce sera déterminant pour sa future carrière car il aura un accès privilégié à la cour et pourra nouer des liens étroits avec le roi Louis XIV dont il devient l’acteur fétiche, puis le dramaturge attitré.

Tartuffe, l’hypocrite ou l’imposteur ?

Et pensez-vous que ce soit une petite affaire que d’exposer quelque chose de comique devant une assemblée comme celle-ci, que d’entreprendre de faire rire des personnes qui nous impriment le respect et ne rient que quand ils veulent ? Est-il auteur qui ne doive trembler lorsqu’il en vient à cette épreuve ?

Molière sous les costumes de Mascarille and Sgnarelle. Gravure de Chauveau, frontispice du premier volume de la collection des oeuvres de Molière, publié par Clause Barbin in 1673. (Photo by: Photo12/Universal Images Group via Getty Images)

Molière a transformé les genres comiques en un art théâtral. Avec les farces, comédies de mœurs, de caractère, d’intrigue, les comédies ballets dont la musique était souvent l’œuvre de Lully ou Charpentier, Molière a anobli le rire.

Le public était à même de se reconnaître dans les ridicules mis en scène. Or, faire rire aux dépens de grands personnages ne va pas sans risques.

 

 

Il faudra trois versions de 'Tartuffe' pour que la comédie soit acceptée. La première version en trois actes portait le titre 'Le Tartuffe ou l’Hypocrite'. Le texte a été perdu, seul Louis XIV et une partie de sa cour l’ont vu au Château de Versailles. Sous l’influence du clergé, le roi interdit les représentations publiques. La deuxième version, 'L’imposteur' n’aura qu’une seule représentation publique. Ce n’est que dix-huit mois plus tard, grâce à ses requêtes adressées au roi, que 'Tartuffe ou l’imposteur' sera approuvé.

Moliere lisant sa comédie 'Tartuffe' chez Ninon De Lenclos, 1802. Collection Privée
(Photo by Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images)

Comédien très apprécié pour sa gestuelle et son faciès, la légende raconte qu’il soit mort sur scène. Ce n’est pas tout à fait exact. Il fût pris d’un malaise en interprétant ‘Le malade imaginaire’, et est mort chez lui quelques heures plus tard, entouré de deux bonnes sœurs.

De multiples évènements en 2022 pour célébrer 'la langue de Molière'

Pour célébrer ce quadruple centenaire, les initiatives sont nombreuses.

 

  • Au rang des ouvrages, ’L’Atlas Molière’ brosse tout le contexte de l’entreprise ‘Molière’. En effet, ces spectacles étaient grandioses, n’avaient rien à envier à des superproductions hollywoodiennes ! Un véritable business, avec la création de costumes, les constructions de décors, les musiciens.  Par le biais d’illustrations analytiques, l’atlas nous raconte la concurrence entre troupes théâtrales, les scandales, la ‘marque’ Molière, les campagnes de publicité, les tournées en provinces, l'utilisation de procédés comiques. UN ouvrage ludique et archi-complet. Les auteurs sont les invités de l’émission ‘Entrez sans frapper’ de ce vendredi 14 janvier sur La Première.
Loading...

​​​​​

  • Au théâtre de Liège, c’est Tartuffe, l’œuvre la plus jouée de son répertoire, qui est à l’affiche du 13 au 19 janvier. ‘Yves Beaunesne le metteur en scène sort le personnage principal de son carcan d’imposteur et de fanatique pour dépeindre un séducteur fascinant en quête d’absolu. La pièce est abordée, non par le biais de l’hypocrisie conçue comme un moyen, mais à partir du pouvoir d’envoûtement qu’exercent certains êtres auxquels on ne peut résister, malgré le pressentiment qu’ils feront pleuvoir sur nous une tempête d’égarements.'
  • À Bruxelles, Don juan est actualisé dans ‘Don Juan, Visit now !’ un spectacle de  Pascal Crochet à voir jusqu’au 27 janvier. Hommes et femmes dissèquent ensemble le mythe de Don Juan avec, en guise de scalpel, textes d’hier et pensées d’aujourd’hui pour un mode de vie où tous les genres ont les mêmes droits.

D’autre travaux sont dirigés par Manuel COUVREUR pour l’Académie royale de Belgique des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique – Université libre de Bruxelles

  • Un colloque international intitulé " L'amitié demande un peu plus de mystère ". Les amis de Molière. Par ce sujet qui n’a jamais été traité de manière centrale, ce colloque transdisciplinaire portera sur Molière un éclairage " de biais ", en convoquant les spécialistes de ses amis musiciens (Dassoucy, Lully, Charpentier…), acteurs (Madeleine Béjart, Baron…), écrivains (Boileau, Corneille, La Fontaine, Racine…), peintres (les frères Mignard), philosophes (La Mothe Le Vayer), voyageurs (Bernier, Laisné)…
  • En février-mars 2022, l’Académie organisera un festival en partenariat avec les Écoles supérieure des arts de la Fédération Wallonie-Bruxelles. À ce jour, le Conservatoire royal de Mons–ARTS2 , le Conservatoire royal de Bruxelles, l’Institut des arts de diffusion (IAD) de Louvain-la-Neuve, ainsi que l’Institut national supérieur des arts de diffusion–INSAS de Bruxelles, ont confirmé leur intention de participer, chacune par un spectacle au moins, à cette manifestation
  • Une journée d’étude Molière en sons et en images se penchera sur un siècle d’enregistrements sonores et de réalisations filmiques de l’œuvre de Molière.

À revoir : Francis Huster pour son 'Dictionnaire amoureux de Molière'

Loading...

Articles recommandés pour vous