Tipik Tv

Mobilité, énergie, conso… à combien s’élèvent vos émissions de CO2 ? Faites le test avec notre calculateur

© © Tous droits réservés

27 sept. 2022 à 14:00 - mise à jour 11 oct. 2022 à 07:53Temps de lecture2 min
Par Ambroise Carton avec Robin Devooght, Thomas Wansart et Sarah Mouvet

C’est un des objectifs de l’accord de Paris sur le Climat : limiter l’impact du réchauffement climatique à un niveau bien inférieur à 2°, de préférence à 1,5 degré, par rapport au niveau préindustriel. Pour y parvenir, chaque citoyen devra, d’ici 2050, émettre au maximum 2 Tonnes d’équivalent CO2 par an.

Mais à combien en êtes-vous aujourd’hui ? Pour le savoir, nous avons mis au point un calculateur (inspiré de cet article publié par le Monde.fr en août dernier) qui s’adapte à votre mode de vie. Combien de repas consommez-vous avec de la viande au menu ? Quels sont vos moyens de transport ? Et vos habitudes en matière d’achats de matériel informatique ? Le zéro déchet, ça compte vraiment dans le total ou c’est anecdotique ?

Un projet réalisé dans le cadre de l’émission "Y’a pas de planète B" diffusée ce mardi à 20h05 sur Tipik et sur Auvio.

Au fur et à mesure du questionnaire, nous estimons directement les émissions de CO2 générées par votre mode de vie. Les calculs ont été mis au point par Thomas Wansart, fondateur de Neo-Solutions, une entreprise de consultance qui aide les entreprises à s’aligner avec les enjeux climatiques. Les sources et la méthodologie sont détaillées dans un document à retrouver en cliquant ici. C’est Robin Devooght qui a assuré la mise au point de ce calculateur côté développement web.
 

Bien sûr, cet outil vous propose une estimation. Il est évidemment impossible de calculer au gramme près les émissions de gaz à effet de serre d’un individu. Mais l’objectif de ce module est avant tout de faire prendre conscience des gros postes qui alourdissent le poids de votre empreinte carbone. Certains gestes, par exemple le fait de boire ou non de l’eau en bouteille, sont marginaux par rapport aux 2 tonnes de CO2 générées par un vol long-courrier. Il n’empêche, chaque action compte.

Et puis, surprise, vous n’avez même pas encore commencé à répondre aux questions que vous avez déjà un peu plus de deux tonnes imposées. Comment est-ce possible, surtout que l’objectif est justement de ne pas dépasser les deux tonnes ? C’est dû au fait que nous avons attribué par défaut une base fixe pour divers biens et services ainsi que pour le secteur HoReCa. C’est l’illustration que, au-delà des "petits gestes pour la planète", des changements structurels sont nécessaires pour agir sur le réchauffement climatique. Signalons que la part des émissions de CO2 liées aux services publics n’a pas été prise en compte dans le résultat final.

Par ailleurs, notre épargne a également un impact. Selon la banque où notre argent est placé, celui-ci servira à financer des entreprises et des projets (un pipeline plutôt qu'une éolienne par exemple) ayant un impact sur le climat très différent. Comme le signale une étude d'Oxfam, le choix de sa banque a donc un réel impact sur le climat.

En résumé, l’objectif de cet outil est avant tout de pousser à la réflexion : dans quel monde vivons-nous aujourd’hui ? Et quels choix sommes-nous prêts à faire pour limiter le réchauffement climatique dans les années à venir ? Quels sont les gestes à poser en priorité ? Quelles sont les actions qui ont un impact, certes symbolique, mais en définitive marginal sur le total ? Avec toutes ces informations en tête, nous vous invitons à plonger directement dans notre calculateur.

Ensemble pour la planète, des contenus pour comprendre et agir, à retrouver sur RTBF. be et RTBF AUVIO !

Loading...

Sur le même sujet

300 recrutements supplémentaires pour le personnel des trains, annonce Gilkinet

Belgique

La capture et le stockage du CO2, une filière mûre en Belgique

Economie

Articles recommandés pour vous