RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Mobilité à Liège : les pistes cyclables rue Maghin bientôt supprimées

L'abandon des couloirs vélo et la remise à double sens de circulation pour les voitures rue Maghin se fera début novembre.
26 oct. 2021 à 09:432 min
Par Marc Hildesheim

Marche arrière dans des aménagements de pistes cyclables à Verviers comme à Liège.

À Verviers, c'est le boulevard des Gérardchamps qui, fin de semaine dernière, a vu disparaître ses bandes réservées aux vélos et aux bus. Les autorités communales ont estimé que cet aménagement en phase de test causait trop de risques d'accidents.

À Liège, c'est rue Maghin, dans le quartier Saint-Léonard, que les marquages au sol pour cyclistes vont être supprimés.

Ces marquages datent du premier confinement, au printemps 2020.
Ces marquages datent du premier confinement, au printemps 2020. GRACQ

Ces marquages datent du premier confinement, au printemps 2020. La circulation à vélo avait alors grimpé en flèche et la ville avait décidé d'aménager des pistes cyclables provisoires dans 25 rues, notamment rue Maghin, devenue à sens unique pour les automobilistes.

De l'eau a coulé sous le pont St-Léonard depuis 2020

De nombreux riverains du quartier se plaignaient des embouteillages et des détours imposés par ces aménagements.
De nombreux riverains du quartier se plaignaient des embouteillages et des détours imposés par ces aménagements. GRACQ

De nombreux riverains du quartier en ont eu ras la casquette des embouteillages et des détours imposés par ces aménagements. La ville a alors organisé une consultation citoyenne via un toute-boite.

Résultat : 80% des habitants se sont prononcés pour un retour à la situation d'avant, avec un double sens de circulation pour les voitures, ce qui impliquait la suppression des 2 couloirs à vélos.

Une consultation citoyenne insuffisante ?

Pour Jean-Yves Lovens, du Gracq, l'association qui défend l'usage du vélo au quotidien, les dés ont été pipés.

"Par rapport aux habitants du quartier, le nombre de personnes qui ont vraiment eu accès à cette consultation est très peu important".

Et d’ajouter : "Même parmi les personnes consultées, le nombre de réponses est très peu important également. On parle de 150 réponses. Ce qui représente un peu près 1% de la population du quartier. Et cette consultation n’a pas été rendue aux usagers qui empruntent la rue Maghin, notamment à vélo".

Le Gracq, l'association qui défend l'usage du vélo au quotidien, réclame une étude de mobilité à l'échelle du quartier.
Le Gracq, l'association qui défend l'usage du vélo au quotidien, réclame une étude de mobilité à l'échelle du quartier. GRACQ

Une étude de mobilité réclamée

Le Gracq réclame la suspension de cette décision et une étude de mobilité à l'échelle du quartier.

"Pour nous, le fait de retirer cette piste cyclable est vraiment un très mauvais signal"

"Il faut savoir que la rue Maghin est sur un corridor cyclable, c’est-à-dire un parcours qui permet une liaison entre les quartiers. Cette liaison est utilisée par les cyclistes du quartier, mais aussi par ceux d’autres quartiers et pour qui il s’agit d’un itinéraire important", conclut Jean-Yves Lovens.

Sauf rebondissement, l'abandon des couloirs vélo et la remise à double sens de circulation pour les voitures rue Maghin se fera début novembre. C'est ce qui s'appelle un rétropédalage.

Liège: problèmes de mobilité (JT 31/08/2021)

Les problèmes de mobilité deviennent criants à Liège

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

27 sept. 2021 à 15:44
7 min

Articles recommandés pour vous