Regions Bruxelles

Mobilité à Bruxelles : "Picnic the bridge" réclame moins de voitures autour de la Porte de Flandre

Quelques dizaines de riverains, commerçants et défenseurs de l’environnement, ont occupé le Pont de Flandre, ce dimanche à Molenbeek.

© © Tous droits réservés

Ils sont une septantaine, ce dimanche midi, à être venus déployer leurs nappes sur le pont qui enjambe le canal au bout de la chaussée de Gand. Riverains, commerçants, militants pour une mobilité alternative à Bruxelles, ils réclament des aménagements de voirie pour réduire la pression automobile sur cette portion de la petite ceinture. Senem gère un établissement voisin, elle dénonce le trafic intense sur le boulevard de Nieuport : "Ce tronçon entre la gare du Midi et la place Sainctelette est étroit et traverse un quartier très densément peuplé où, paradoxalement, peu de ménages ont une voiture".

Un goulot d’étranglement pour les voitures qui asphyxie le quartier

Le long du canal, entre les deux bandes de circulation du boulevard et les rails de tram, il reste en effet peu de places pour la traversée des piétons et des vélos. "Le carrefour est souvent bloqué aux heures de pointe, alors on doit zigzaguer avec les poussettes et les vélos entre les voitures" nous explique Cathrijn qui est venue pique-niquer sur le pont avec son fils de 8 ans. "C’est dangereux et stressant, alors on apprécie le calme (relatif) de ce dimanche-ci". Le quartier est donc soumis à une forte pression automobile, et cela ne s’est évidemment pas arrangé avec l’arrivée récente du plan Good Move.

© Tous droits réservés

Après une première édition de Picnic the bridge, en juin dernier, le collectif de riverains et d’associations a donc réclamé moins de place pour les voitures et en particulier les voitures de transit qui empruntent la petite ceinture. Mais ils savent aussi que tous les habitants ne sont pas prêts à se passer de voiture. "Je sais que cela ne sera pas facile, mais nous penchons qu’il est possible de trouver une solution pour dévier du quartier les automobilistes qui ne font que traverser la ville". La première édition du picnic sur le pont avait rassemblé plusieurs centaines de personnes. Ils étaient cette fois nettement moins nombreux.

Sur le même sujet : Archive JT (09/06/2013)

Opération "Picnic the street" à Bruxelles, S.Falcinelli en direct du centre-ville

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Le Salon de l’Auto de Bruxelles accueillera l’élection de "The Car of The Year" en 2023

Regions

Articles recommandés pour vous