RTBFPasser au contenu

Minute de silence, discours royal, témoignages des sinistrés… La Belgique se recueille ce mardi en mémoire des victimes des intempéries

Edition spéciale

Cérémonie deuil national

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

20 juil. 2021 à 04:23 - mise à jour 20 juil. 2021 à 10:535 min
Par Anthony Roberfroid avec Belga

La Belgique a observé une journée de deuil national ce mardi à la suite des intempéries et inondations dévastatrices qui ont frappé le pays la semaine dernière et qui ont coûté la vie à 31 personnes jusqu’à présent, selon le dernier bilan officiel. Le pays s’est figé pour une minute de silence et de recueillement à midi, et les drapeaux ont été mis en berne.

Le gouvernement fédéral avait décrété vendredi cette journée de deuil national afin de rendre hommage aux victimes des inondations meurtrières de mercredi et jeudi derniers. À 12h00 précises, les sirènes des services de secours et d’intervention ont sonné, un moment suivi d’une minute de silence. Les drapeaux seront mis en berne.

La journée de mardi est "un moment pour se recueillir sur le lourd bilan humain mais aussi pour saluer les élans de solidarité et le sentiment d’union dans la population", avait déclaré Alexander De Croo. Il avait alors également mis en avant la possibilité que le bilan définitif des inondations soit le plus catastrophique jamais connu en Belgique. Celui-ci est pour l’instant de 31 morts et de 70 personnes encore portées disparues. D’après Daniel Bacquelaine, bourgmestre de Chaudfontaine, il y aurait même 36 victimes à déplorer.

La RTBF s’associe à l’hommage national qui sera rendu à toutes les victimes des inondations ce mardi 20 juillet. Une émission spéciale présentée par François de Brigode a été diffusée à partir de 11h00 sur la Une, Vivacité, La première et Auvio.

Le programme de cette journée de deuil national

Une cérémonie officielle a eu lieu à Verviers, dès 11h00, à la caserne de sapeurs-pompiers de la zone de secours Vesdre-Hoëgne & Plateau à Verviers. Une ville très fortement touchée par une Vesdre déchaînée où, comme dans d’autres localités d’ailleurs, de nombreuses maisons ont été détruites et où des gens ont tout perdu.

Journée de deuil national: arrivée du Roi et de la Reine - Analyse avec Danielle Welter

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le roi Philippe, le Premier ministre Alexander De Croo et le ministre-président wallon Elio Di Rupo, entre autres, étaient présents, de même qu’Annelies Verlinden, ministre de l’Intérieur, Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Hervé Jamar, gouverneur de la province de Liège et plusieurs bourgmestres des localités touchées.

Journée de deuil national: Elio Di Rupo à propos des inondations

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le Premier ministre et la ministre de l’Intérieur ont notamment été reçus par la bourgmestre verviétoise, Muriel Targnon, avant d’échanger avec des Verviétois sinistrés.

Journée de deuil national: le Premier ministre échange avec des sinistrés

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont rencontré des victimes mais aussi des délégations de pompiers, des ambulanciers, de la Protection civile et de la police et des bourgmestres. Dès 11h50, la cérémonie officielle a débuté avec une lecture de poèmes.

Journée de deuil national: des poèmes pour se recueillir

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

À 12h00, les services de secours et d’intervention ont fait retentir leurs sirènes avant de laisser place à une minute de silence de 12h00 à 12h01, observée dans l’émotion.

Journée de deuil national: la minute de silence

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Quelques instants plus tard, le roi et la reine ont échangé quelques mots avec les sinistrés et les services de secours en prenant le temps de s’entretenir avec eux, dépassant d’ailleurs le planning prévu par le protocole.

Journée de deuil national: le Roi et la Reine échangent avec des victimes des inondations

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ils ont ensuite quitté les lieux vers 12h30 sous les remerciements et applaudissements des personnes présentes.

Journée de deuil national: la visite du Roi et de la Reine - Analyse avec Danielle Welter

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

 

À 13h00, le roi Philippe s’est adressé à la population au travers d’un discours télévisé.


►►► À lire aussi : JO Tokyo 2020 : La Team Belgium a respecté une minute de silence en hommage aux victimes des inondations


Plusieurs organisations feront un geste symbolique

Différentes organisations ont déjà indiqué qu’elles feront un geste symbolique mardi pour témoigner de leur soutien aux personnes touchées. La Foire du Midi arrêtera par exemple la musique et les attractions durant cinq minutes à partir de 19h00, tandis que la Ville de Bruxelles a décidé d’annuler les festivités du bal national prévues ce 20 juillet, à la veille de la Fête nationale. Le concert Prélude à celle-ci au Palais des Beaux-Arts n’aura pas lieu non plus, a annoncé le Palais royal mardi.

Les véhicules de la Stib seront, eux, à l’arrêt, durant la minute de silence officielle à 12h01. La SNCB appelle, elle, tous ses voyageurs et collaborateurs à observer une minute de silence à midi. Le trafic ferroviaire ne sera toutefois pas interrompu.

La minute de silence est même respectée jusque Tokyo puisque les athlètes de l’équipe belge se trouvant au village olympique l’ont observée également, à 9 heures, heure locale. Tous les Belges présents dans le village ont été invités par le Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB).

Déjà 3,9 millions d’euros collectés par la Croix-Rouge pour venir en aide aux sinistrés

Afin de venir en aide aux victimes des inondations, la Croix-Rouge de Belgique ainsi que la "Rode Kruis-Vlaanderen" ont ouvert un compte spécial afin de récolter des dons destinés à soutenir les sinistrés. Il est possible de réaliser un don via le site web de la Croix-Rouge, par virement bancaire au numéro de compte BE70 0000 0000 2525 avec la communication "inondations" ou par SMS au 4330 avec la mention "Solidarity". Un don unique de 1€ sera alors réalisé. Ce lundi, la Croix-Rouge indiquait avoir déjà reçu 3,9 millions d’euros de dons.


►►► À lire aussi : Alexander De Croo aux sinistrés : "Les mots ne panseront pas les plaies… Sachez que vous pouvez compter sur nous pour vous aider et pour ne pas oublier"


Les politiques, touchés, demandent un suivi et des réflexions pour le futur

Invités sur notre antenne de La Première, Jean-Marc Nollet, Paul Magnette et Georges Louis-Bouchez se sont exprimés sur les événements des 14 et 15 juillet. Tous apportent leur soutien aux personnes touchées par ces inondations. Tous ont fait part de leur compassion avec les victimes.

Le co-président Écolo réclame que les victimes soient soutenues par l’ensemble des acteurs possibles : "C’est terrible ! Le constat humain est très lourd, le constat social est évidemment très lourd aussi, et les autorités politiques, quelles qu’elles soient, la Wallonie, le gouvernement fédéral, l’Europe, devront être dans la durée aux côtés des victimes de cette catastrophe."

De son côté, le bourgmestre PS de Charleroi demande "une enquête pour établir les faits" après les événements dramatiques de ces 14 et 15 juillet dans l’optique de "construire la culture du risque qui fait faille chez nous".

Pour le président du MR, la reconstruction doit marquer un "nouveau départ" pour la Wallonie. Une manière de permettre aux villes et communes sinistrées de préparer l’urbanisation de demain mais aussi d’éviter que de tels drames ne se reproduisent : "On doit se servir de cette reconstruction pour que toutes les villes touchées puissent évoluer en matière de mobilité, d’urbanisation. Il faut rendre cette crise le point de départ d’une vie nouvelle afin que nos communes prennent en compte les changements au sein de la société, que ce soit en matière d’urbanisation, de mobilité, de commerce ou d’enjeux climatiques. L’erreur serait de reconstruire les villes de la même manière".

Sur le même sujet

22 juil. 2021 à 07:45
1 min
20 juil. 2021 à 14:08
3 min