RTBFPasser au contenu
Rechercher

Outside

Mini D Festival, un festival de danse à destination du jeune public

Dans sa chronique Outside, Caroline Veyt vous invite à danser en famille.

Le Mini D festival est un festival de danse contemporaine, qui existe depuis 5 ans déjà et qui, d’année en année, prend de l’ampleur. Créé en 2017 par Pierre de Lune – le Centre scénique Jeunes publics de Bruxelles -, le Marni et le Service Culture d’Ixelles, ce concept est né d’un constat : il y avait beaucoup de propositions en théâtre et en musique pour le jeune public mais la danse est délaissée. Et c’est d’autant plus dommage qu’en Belgique, nous avons de nombreux chorégraphes réputés alors pourquoi ne pas faire profiter aussi les enfants de leurs créations et les initier au plus tôt à ce langage.

Outside

Mini D Festival : Équivalent Quatre Pieds, Rêves de papier, Les Autres

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ça a créé une certaine émulation dans le milieu, les partenaires du festival se sont multipliés, les lieux se sont diversifiés et les publics aussi puisqu’aujourd’hui, les spectacles ont lieu aussi bien à Molenbeek qu’à Woluwé. C’est une belle ouverture qui est proposée là.

Le festival a début ce mercredi et se déroulera tout au long de ce week-end, avec trois spectacles.

Samedi, sur la Place Fernand Coq à Ixelles, vous pourrez assister gratuitement au spectacle Equivalent 4 pieds.

Il y a un container qui est posé là, en pleine rue et autour duquel deux personnages se rencontrent. Ils n’ont a priori rien en commun, ils ne se comprennent pas mais ils vont tenter de créer ensemble. Il y a un percussionniste et un acrobate ; ça va sauter, claquer, rebondir, danser et ça devrait plaire aux petits comme aux grands !

Rendez-vous ce samedi 23 avril à 15h Place Fernand Coq. Comme certains spectacles sont complets, ça peut être une belle façon de participer au festival malgré tout.

Dimanche, un très chouette spectacle pour les tout-petits aura lieu au Théâtre Mercelis : Rêves de papier.

C’est une création qui met le livre à l’honneur, la relation qu’on a au livre quand on est enfant, avec aussi tout ce que le livre contient de magie. A travers le mouvement, les danseurs tentent de répondre à différentes questions ; est-ce qu’un livre peut voler, est-ce qu’il peut nous aimer autant qu’on l’aime ? Est-ce qu’il peut devenir notre refuge ? Que font les livres quand on ne les voit pas, etc.

Ça se passe dimanche à 10h30 et 15h au théâtre Mercelis. Et Rêves de papier sera rejoué le 7 mai à 11h et 16h à Wolubilis. Il s’adresse aux enfants de moins de 5 ans.

Et le dernier spectacle de ce week-end, c’est Les Autres de la Cie Anton Lachky.

A la base, Anton Lachky conçoit des spectacles pour adultes et là, c’est sa deuxième création pour les enfants. Ses danseurs sont incroyables. Ici, il n’y a aucun décor, seulement quatre personnages, enfermés dans une bulle, un monde étrange, clos, dont ils vont essayer de s’extraire en dansant passionnément.

En filigranes, se dessinent de grands thèmes comme la liberté, le mouvement citoyen, l’écologie.

C’est très dansé, rythmé, physique. Assorti de merveilleuses musiques classiques.

Loading...

Articles recommandés pour vous