BD - Accueil

Millenium Saga

Millenium Sage

© Dupuis

01 janv. 2018 à 08:00Temps de lecture2 min
Par Jacques Schraûwen

Une suite à Millenium, uniquement en bande dessinée ! Une suite parfaitement aboutie, à découvrir dans cette chronique qui laisse la parole à son scénariste, Sylvain Runberg.

Millenium Saga
Millenium Saga © Dupuis

Après la mort de Stieg Larsson, Mikael Blomkvist et Lisbeth Salander ont continué à vivre leurs aventures dans une Suède qui ne ressemble en rien aux clichés qui s’y rattachent. Du côté des romans, c’est David Lagerkrantz qui s’est attelé à la tâche. On aurait pu croire que, du côté bd, Sylvain Runberg allait continuer ses adaptations. Mais il n’en a rien été, et ce " Millenium Saga " est une suite totalement originale, qui n’a strictement rien à voir avec les romans publiés après la mort du créateur de Millenium.

Pour Sylvain Runberg, le défi n’était pas évident. Mais ce scénariste expérimenté s’est lancé dans l’aventure sans aucun complexe, et ce qu’il nous présente ici est totalement dans la lignée des romans de Stieg Larsson. C’est bien de fidélité qu’il s’agit, tant dans l’évolution des personnages que dans les péripéties politico-policières auxquelles ils sont confrontés.

C’est de journalisme d’investigation aussi qu’il s’agit, c’est de la difficulté de pouvoir oser dire la vérité sur les réalités nauséabondes d’un pays qui n’est pas, ou plus, le paradis que l’on encensait à travers le monde entier il y a quelques années encore.

Sylvain Runberg: Millenium Saga

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Millenium Saga
Millenium Saga © Dupuis

Cette suite à Stieg Larsson se conjuguera en trois albums, dont les deux premiers sont déjà parus.

L’intrigue nous plonge dans une Suède où l’extrême-droite se montre à visage découvert, où le pouvoir en place cache des manipulations inacceptables. Lisbeth Salander se retrouve ainsi en lutte avec un groupe aux ambitions ambigües, Sparta, tout en cherchant à entrer dans le datacenter des services de renseignement suédois. Mikael Blomkvist, quant à lui, s’attaque à un leader extrémiste qui prend de plus en plus d’importance dans le paysage politique, et dont le passé sulfureux rejoint des aspirations contemporaines racistes et ultra-nationalistes.

Et les quêtes de ces deux personnages centraux vont, bien évidemment, se rejoindre, et faire de ces deux anti-héros des partenaires efficaces. 

Comme dans tous les polars suédois, les intrigues se mêlent, se multiplient, construisent un écheveau qui semble inextricable. Comme dans tous les polars venus du nord de l’Europe, les caractères sont bien trempés, et la violence comme l’horreur sont omniprésentes.

Sylvain Runberg navigue dans cet univers avec brio, et le dessin d’Ortega, proche du style des comics américains, est d’une redoutable efficacité. Ce dessinateur, s’amusant à jouer avec les perspectives pour accentuer les expressions et les mouvements de ses personnages, entre avec force dans un monde qui, on le sent, est désormais plus celui de Lisbeth que de Mikael.

Millenium Saga
Millenium Saga © Dupuis

Avec cette série, ce sont des thèmes de société qui sont abordés, des thèmes terriblement actuels : la montée en puissance de tous les extrémismes, l’afflux d’une migration que d’aucuns veulent contrôler sans humanisme… Le machisme, aussi, la place imposée encore trop souvent aux femmes dans une société uniquement axée sur la rentabilité et le pouvoir…

Une continuation tout à fait originale des romans de Stieg Larsson, tel était le pari de Sylvain Runberg. Un pari réellement gagné avec ce " Millenium Saga " dont j’attends, avec impatience, le dénouement dans le prochain volume…

 

 

Jacques Schraûwen

Millenium Saga (dessin : Belén Ortega – scénario : Sylvain Runberg – éditeur : Dupuis)

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous