RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Militaire en fuite : Alexander De Croo demande des actions car "il est inacceptable qu’un individu fiché ait accès aux armes"

20 mai 2021 à 13:19 - mise à jour 20 mai 2021 à 13:37Temps de lecture1 min
Par RTBF

Les opérations de recherches continuent pour retrouver Jürgen Conings, le militaire armé en fuite. Le Premier ministre Alexander De Croo reconnaît que l’homme était fiché comme "extrémiste potentiellement violent" par l’OCAM.

Le Conseil National de Sécurité a fait une première analyse et la mission de la défense est claire :" les procédures internes doivent être durcies ", a déclaré le Premier ministre lors de la séance plénière de la Chambre consacrée à cette affaire. "Il est inacceptable qu’une telle personne puisse avoir un accès libre à des armes", a-t-il poursuivi.

Le Premier ministre a également reconnu que le fugitif était sur les listes de l’OCAM, en tant qu’"extrémiste potentiellement violent". "Cette liste est une manière de cartographier la menace provenant de certaines personnes dans le pays. Au départ, elle était faite pour la menace djihadiste. Mais maintenant, on remarque aussi des menaces d’extrême droite", a expliqué Alexander De Croo. "La menace d'extrême droite et d'extrême gauche sont de plus en plus présentes dans notre pays."


►►► A lire aussi : Parc de Haute Campine: "Balayage très complet du site" pour retrouver le fugitif militaire Jürgen Conings


"Notre société doit rester inclusive, une société où tout le monde compte et personne n’est mis sur le côté. Ne nous laissons pas diviser face à des situations comme celles-ci", a conclu le Premier ministre. 

Traque du militaire Jürgen Conings en Flandre : Alexander De Croo répond aux critiques

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous