Mick Fleetwood de Fleetwood Mac vend ses parts de royalties

Mick Fleetwood
15 janv. 2021 à 16:41Temps de lecture1 min
Par Classic 21

Après Lindsey Buckingham et Stevie Nicks, c’est au tour de Mick Fleetwood de céder ses droits, cette fois, à BMG.

Un label qui acquiert maintenant plus de 300 enregistrements de toutes les productions de Fleetwood Mac, excepté les deux premiers LP, Fleetwood Mac de 1968 et Mr. Wonderful.

On ne sait pas exactement la somme qu’a récoltée Mick Fleetwood mais on découvre, via le NME, sa réaction : "C’est un mariage merveilleusement inspirant entre deux partenaires créatifs qui comprennent tous les aspects du business."

"Et puis surtout, BMG comprend l’art et place l’artiste au premier plan," continue-t-il.

Justus Haerder, représentant de BMG, explique : "Cette acquisition met en valeur ces enregistrements intemporels dans un marché du streaming qui profite de plus en plus aux artistes établis plutôt qu’aux nouveaux artistes. Alors que l’activité d’acquisition récente sur le marché de la musique s’est concentrée sur l’édition musicale, il s’agit ici d’un investissement qui profitera pleinement à la croissance du streaming. Des catalogues tels que celui de Fleetwood Mac qui touchent toutes les générations bénéficient "disproportionnellement" de cette croissance."

Lindsey Buckingham s’est tourné quant à lui vers la société Hypgnosis pour vendre ses parts.

Hipgnosis avait déjà la main sur 25% du catalogue de l’ex-Fleetwood Mac, mais en possède à présent la totalité, soit 161 chansons, dont quelques hits de Fleetwood Mac qu’il avait co-écrits.

En plus de cela, la société a négocié 50% de toute sa musique et compositions à venir.

Lindsey Buckingham s’est dit heureux de cette transaction qui a abouti après de " longues et fructueuses conversations ".

Sur le même sujet

David Crosby vend ses droits

Fleetwood Mac : Mick Fleetwood ne ferme pas la porte à Lindsey Buckingham

Articles recommandés pour vous