RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Meurtre du tiktokeur Luca : le procureur s’explique

Meurtre du tiktokeur Lucas: le procureur s'explique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

03 févr. 2022 à 11:43Temps de lecture1 min
Par Michel Grétry

Au lendemain du décès de ce jeune homme, le suspect, qui s’est livré la veille, a été inculpé d’homicide et de tentative d’homicide. L’audition, est toujours en cours, et un mandat d’arrêt devrait être délivré ce jeudi après-midi. Le garçon a été frappé à cinq reprises, dont quatre fois dans la région thoracique.

L’individu, sans casier judiciaire, n’a apparemment pas supporté la fin d’une relation de neuf ans, qui s’est terminée en octobre dernier. A la mi-décembre, il est venu au domicile de son ex-compagne, et une altercation s’est produite, sans constat de coups. Mais le surlendemain, il a crevé les pneus de la voiture de son rival. Il a été présenté à un magistrat, mais laissé en liberté, sous conditions, notamment un suivi psychologique, qui a été admis. Son dossier a été actualisé à la mi-janvier, sans élément neuf. Mais ce mercredi, il est apparemment revenu dans l’intention de tuer puis de se suicider. La dame a été victime d’un étranglement, qui l’a laissée inconscients, avant qu’elle ne parvienne à s’échapper, à se réfugier chez sa sœur, dans le voisinage, et à lancer l’alerte, à la police et à son fils, qui est arrivé sur les lieux dans la demi-heure : il est décédé à l’arrivée des forces de l’ordre. L’arme fatale n’a pas été récupérée, et c’est un élément important pour établir l’éventuelle préméditation. Même si la notion n’existe pas en droit belge, cette affaire a toutes les apparences d’un "féminicide raté".

Sur le même sujet

Liège : environ 400 personnes marchent pour rendre hommage à Luca Pisciotto, tué par son ex-beau-père

Regions Liège

Articles recommandés pour vous