Diables Rouges

Meunier : "La différence entre le match de 2016 contre le pays de Galles et celui-ci ? C'est Roberto Martinez !"

24 mars 2021 à 22:25Temps de lecture1 min
Par Maxime Berger

La Belgique a débuté ses qualifications pour la Coupe du monde 2022 par une victoire (3-1) face au pays de Galles mercredi à Louvain lors de la première journée du groupe E des qualifications. Connor Roberts avait donné l'avance aux Gallois (10e) mais Kevin De Bruyne (22e), Thorgan Hazard (28e) et Romelu Lukaku (73e, pen.) ont inversé la tendance pour les Diables Rouges.

"C'est un signe de maturité, d'expérience. Nous ne sommes pas tombés dans la panique ou la nervosité. Personne n'a pété un plomb, on est resté serein, très sûr de nous. On a réussi à renverser la situation. C'est un cas qu'on rencontre parfois dans nos clubs car on joue tous dans des grands clubs. Parfois, il faut être dominé pour pouvoir ensuite faire la différence", a indiqué Thomas Meunier au micro de notre collègue RTBF Pierre Deprez.


►►► À lire aussi : De Bruyne magistral, Thorgan Hazard décisif : les notes des Diables Rouges face au pays de Galles


"Entre le match contre le pays de Galles en 2016 et celui-ci, la différence, je pense, c'est la stabilité et la confiance en nous. La grande différence, c'est Roberto Martinez. Le travail qu'il a effectué depuis la première seconde, ça a toujours été payant. On n'a pas fait fausse route, on n'a pas eu de panne. Il a réussi à nous inculquer, mentalement et sur le terrain, des choses qui font la différence", a conclu le joueur du Borussia Dortmund.