Réseaux sociaux

Meta sort un casque de réalité virtuelle plus performant, qui vise notamment les professionnels

Photo non datée fournie par Meta Connect de son nouveau casque de réalité virtuelle, le Meta Quest Pro

© -

12 oct. 2022 à 06:58Temps de lecture2 min
Par AFP, édité par Xavier Lambert

Meta (Facebook, Instagram) a présenté mardi un nouveau casque de réalité virtuelle conçu notamment pour des usages professionnels, un an après son changement de nom et l'annonce de sa volonté de construire le métavers.

Le Meta Quest pro, qui peut être commandé mardi pour 1500 dollars et sera livré à la fin du mois, comporte de nombreuses avancées technologiques, censées améliorer la perception des utilisateurs d'être vraiment en présence d'autres personnes.

Monde virtuel ET environnement réel

Le nouveau casque doit permettre de visionner non seulement des mondes virtuels mais aussi l'environnement réel de l'usager, grâce à des caméras haute-résolution tournées vers l'extérieur.

Des caméras tournées vers l'intérieur servent elles à reproduire les expressions du visage de l'utilisateur sur son avatar dans l'univers virtuel qu'il fréquente, lors d'une réunion avec des collègues par exemple.

"Si quelqu'un sourit ou s'il fronce les sourcils (...) son avatar doit pouvoir l'exprimer", a détaillé le fondateur et patron de Meta Mark Zuckerberg lors de Connect, une journée de conférence en ligne organisée pour présenter les progrès de la société dans les technologies et services de réalités virtuelle (VR), augmentée (AR) et mixte (MR).

Le géant des réseaux sociaux s'est rebaptisé Meta en octobre 2021 pour marquer un tournant vers le métavers, considéré comme l'avenir d'internet - après l'ère des smartphones - par le secteur des technologies.

Facebook et ses autres services, d'Instagram aux messageries, traversaient alors une énième crise d'image provoquée par une lanceuse d'alerte, une ingénieure qui accuse son ancienne entreprise de "faire passer les profits avant la sécurité des utilisateurs".

Situation financière difficile

Mark Zuckerberg a eu à cœur, comme à chacune de ses apparitions publiques, de faire valoir les valeurs et prouesses techniques de Meta, mais aussi le potentiel économique de ses coûteux investissements dans le métavers.

"Le nombre d'applications (disponibles sur Quest) qui génèrent plus de 5 millions de dollars de revenus a doublé depuis l'année dernière. C'est à ça que ressemble une plateforme qui décolle", s'est félicité Andrew Bosworth, le directeur technologique du groupe américain.

Meta traverse une passe financière difficile. Après des années de résultats mirobolants, le numéro deux mondial de la publicité fait face aux coupes budgétaires des annonceurs, dues à la mauvaise conjoncture économique, et à la concurrence d'autres plateformes comme TikTok, dont la popularité a explosé.

Mardi, le groupe a aussi mis en avant de nouveaux partenariats pour que ses plateformes dans le métavers soient utilisées plus largement, notamment avec Microsoft.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous