RTBFPasser au contenu

Football

Mercato – Liga : Le FC Barcelone a privilégié la Super Ligue européenne à Lionel Messi

Le club catalan a dû faire un choix entre le court et le long terme.

Pourquoi le Barça n’a-t-il pas réussi à conserver Lionel Messi ? La situation financière catastrophique du club a clairement joué mais le club aurait peut-être pu éviter de se retrouver dans une telle situation comme nous l’explique l’économiste du sport Pierre Rondeau. Pour cela, il aurait fallu dire adieu à la Super Ligue européenne.

En grande difficulté financière, les grands clubs espagnols cherchent depuis longtemps de nouvelles ressources comme l’explique le Français Pierre Rondeau. "Le Real et le Barça voulaient de l’argent pour répondre à leurs ambitions sportives et économiques. La Liga et la Ligue des champions n’étaient pas assez lucratives, ils ont donc voulu créer une Super Ligue européenne qui a été rejetée. La Liga s’est rendu compte que ces clubs-là, leurs locomotives, allaient éprouver de grandes difficultés financières de façon conjoncturelle (la crise du Covid) et structurelle (leur mauvaise gestion). Elle s’est alors tournée vers un fonds d’investissement, CVC Partners, pour vendre 10% des parts de sa société commerciale et dégager 3 milliards de dollars à redistribuer aux équipes."

Le départ de Messi maintient l’espoir de la Super Ligue européenne

Pour pouvoir s’y retrouver, le fonds d’investissement voulait s’assurer de la présence des deux géants espagnols dans le championnat. "CVC Partners a inclus une clause de non-participation à une compétition indépendante en cas de signature du contrat, ce qui bloquait le Barça et le Real de toute participation probable à une Super Ligue européenne. Les deux clubs ont refusé l’accord, peut-être pour cette raison, mais sûrement pour d’autres notamment une opposition frontale à Javier Tebas, le président de la ligue, et sa politique de régulation du football espagnol mais également pour leur opposition au salary-cap espagnol."


►►► À lire aussi : Non, Lionel Messi ne pouvait pas rester au Barça… même gratuitement

►►► À lire aussi : L'UEFA doit laisser tomber face au FC Barcelone, au Real Madrid et à la Juventus


Même si le Real aurait de toute façon dû ratifier l’accord pour qu’il soit validé, Barcelone n’a donc pas tout fait pour conserver sa star. "Si le Barça l’avait accepté, il aurait sans doute pu financer le contrat de Messi qui aurait pu rester en Catalogne. Entre se bloquer pour les 100 prochaines années la possibilité de disputer la Super Ligue européenne profondément rémunératrice (plus de 6 milliards d’euros de rentrées financières) mais conserver Messi les deux prochaines années ou alors perdre Messi avec fracas mais maintenir l’espoir d’une création d’une Super Ligue européenne, les dirigeants catalans ont privilégié le long terme au court terme. Ils ont donc choisi de laisser partir Messi pour maintenir l’espoir de la création de la Super Ligue européenne."

L’éternel serpent de mer de la Super Ligue européenne semble donc assez loin d’être enterré. La presse espagnole explique même que les dirigeants du Barça, du Real et de la Juventus (les trois fers de lance du projet) se sont retrouvés ce week-end pour en discuter.

Sur le même sujet

29 sept. 2021 à 12:39
1 min
14 août 2021 à 11:12
1 min

Articles recommandés pour vous