RTBFPasser au contenu

Jupiler Pro League

Mercato au Standard : du court terme uniquement ?

Renaud Emond sous la vareuse liégeoise

Après deux semaines de trêve hivernale, le championnat belge a repris ses droits le week-end passé. Rouches et Mauves se sont d’ailleurs quittés dos à dos lors du Clasico. Un affrontement qui a permis aux supporters liégeois de (re) découvrir certaines recrues de ce mercato. Et si chaque joueur débarque en bord de Meuse avec un état de forme différent, la ligne de conduite semble la même pour tous. Aider le Standard à remonter au classement au plus vite.

Actuellement 14e avec 24 points, les Rouches ne disposent que de cinq unités d’avance sur le barragiste, Seraing. Dans l’autre sens, les hommes de Luka Elsner semblent bien loin de la 4e place synonyme d’accession aux play-offs 1 et occupée par Anderlecht avec 39 points.

Il est prêt : Gilles Dewaele

Gilles Dewaele lors du Clasico

L’ancien Courtraisien Gilles Dewaele, qui avait donc déjà évolué sous les ordres de Luka Elsner, est le joueur censé avoir le plus de rythme. Avec 17 matchs joués cette saison avant d’arriver à Sclessin, le Belge doit amener un peu de stabilité au poste d’arrière droit laissé vacant par le départ d’Hugo Siquet à Fribourg.

Il leur faudra quelques matchs : Renaud Emond, Mathieu Cafaro, Joachim Van Damme

Pour remonter vers les sommets du classement, le Standard a également fait appel à des joueurs revanchards. Des profils variés mais qui auront à cœur de prouver qu’ils sont loin d’être finis comme pourraient le laisser penser leurs récentes statistiques.

Le premier d’entre eux est une ancienne coqueluche des supporters. Si Renaud Emond n’est pas réputé pour ses capacités techniques, il a toujours su se montrer efficace quand il le fallait. Son retour devrait également pousser un Joao Klauss à se montrer davantage décisif. À moins que les deux se montrent compatibles et offrent une possibilité tactique à Lukas Elsner.

À court de solutions, du moins concluantes, sur les flancs. Les Liégeois ont également jeté leur dévolu sur Mathieu Cafaro. Celui qui a fait les beaux jours de Reims en 2018-2019 voyait, depuis, son temps de jeu se réduire comme peau de chagrin. Le Français veut se relancer et même s’il a semblé à court de rythme contre Anderlecht, l’ailier s’est montré intéressant.

Enfin Joachim Van Damme est peut-être celui qui colle le plus à la "mentalité Standard". Formé à Beveren avant de jongler entre Waasland et Malines durant plusieurs saisons, le médian est de ceux qui mettent de l’impact physique pour récupérer le ballon. Mis sur une voie de garage derrière les Casernes, le milieu défensif voudra en plus montrer qu’il mérite sa place dans un onze de Pro League.

À quoi s’attendre d’ici le 31 janvier ?

Avant de pouvoir continuer à acheter, le Standard devra surtout vendre ou prêter. Avec un effectif de 35 joueurs, la direction ne devrait pas se montrer trop tenace en cas d’offres intéressantes. Pour l’instant, seuls Nicolas Gavory et Hugo Siquet sont partis tandis que Felipe Avenatti, de retour de prêt du leader unioniste a été aussitôt cédé jusqu’en fin de saison au Beerschot.

Outre les situations préoccupantes de Maxime Lestienne et Mehdi Carcela, les Rouches pourraient bien laisser partir Nicolas Raskin qui jouit d’une belle cote à l’étranger ou encore Samuel Bastien. Une nouvelle arrivée dans le milieu de terrain liégeois ne serait donc pas à exclure d’ici les prochains jours.

À moins que le Standard estime d’abord devoir jouer sa mission court terme avant de se reconstruire en période estivale pour la saison prochaine.

Anderlecht - Standard : 16 janvier 2022 (1-1)

Pro League - 22ème Journée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous