RTBFPasser au contenu

Societe

Menace terroriste : les contrôles statiques d'alcoolémie entre parenthèses

Menace terroriste : les contrôles statiques d'alcoolémie entre parenthèses
20 janv. 2015 à 16:28 - mise à jour 20 janv. 2015 à 20:261 min
Par Barbara Schaal

Désormais, les policiers passeront très peu de temps au même endroit : un quart d'heure ou une demi-heure tout au plus. Ensuite ils se relaieront. Il s'agit de protéger ces policiers, cibles potentielles d'un éventuel attentat. La mesure fait suite à la décision de l'OCAM, l'organe de coordination pour l'analyse de la menace, de relever le niveau d'alerte pour ce qui concerne les commissariats et les agents de police. Un niveau qui est passé de deux à trois, sur une échelle de quatre. "Nous avons donné la directive au personnel d'être le plus mobile possible. Il faut par exemple éviter de rester quatre ou cinq heures sur un parking", détaille Michaël Jonniaux directeur de la police fédérale de la route.

Une nouvelle répartition du personnel

L'autre explication c'est le changement de priorités pour les policiers. "Comme nous avons reçu des missions supplémentaires en matière de protection des points critiques, il nous faut du personnel supplémentaire. Ce personnel va notamment provenir de certains contrôles qui étaient planifiés. Nous allons donc réorienter la capacité policière", confirme Michaël Jonniaux.

Le SLFP, le syndicat libre de la fonction publique se dit favorable à la mesure. Depuis quelques temps déjà, le syndicat réclamait en effet une protection renforcée pour les policiers. Mais Vincent Gilles, le président du SLFP prévient : les contrôles d'alcoolémie seront effectivement moins nombreux que d'habitude. "Mesdames, Messieurs les ministres compétents soyez cohérent et ne vous fâchez pas si les chiffres des contrôles que vous espériez atteindre ne le sont pas", lance-t-il.

L'IBSR, l'institut pour la sécurité routière, dit par contre ne pas s'inquiéter. Les contrôles dynamiques seraient en fait plus efficaces, puisque les automobilistes ont plus de mal à les repérer.

Barbara Schaal

Arrêt des contrôles Bob

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous