RTBFPasser au contenu

Regions Luxembourg

Menace de publication de données personnelles, les patients et le personnel de Vivalia s’interrogent

L'hôpital de Bastogne

Comment réagissent les patients et le personnel des hôpitaux de Vivalia en province de Luxembourg ? Ce mercredi, le groupe de hackers qui aurait piraté le système informatique de l’intercommunale de soins de santé, a menacé de publier les données privées de patients et de membre du personnel, si Vivalia ne payait pas une rançon d’ici 8 jours.

Une menace à prendre au sérieux selon certains spécialistes et qui peut faire peur à celles et ceux qui ont un dossier médical à Vivalia ou qui travaillent dans l’un des hôpitaux du groupe. Ce jeudi, au lendemain de cette annonce, dans les couloirs de l’hôpital de Bastogne, c’était bien calme. Normal puisque les consultations et les opérations sont, pour la plupart, annulées. Seuls quelques patients suivaient un traitement ou attendaient un examen… Certains ne cachaient pas leurs craintes de voir leurs données personnelles divulguées, voici quelques réactions :

" J’ai des craintes car je n’ai pas envie que toutes mes données se retrouvent sur les réseaux et que tout le monde profite de mes données…. Il faudrait que Vivalia paie la rançon. "

Personnellement, je n’ai rien à cacher, mais cela peut poser problème à certaines personnes. Je ne pense pas qu’il faut que Vivalia paie une rançon, sinon, c’est céder au chantage ".

Je trouve que les systèmes informatiques des hôpitaux devraient être mieux protégés ".

C’est très dérangeant, des données personnelles doivent rester personnelles, mais ce n’est pas la faute de Vivalia ".

Et les pirates informatiques détiendraient aussi des données concernant les personnes qui travaillent dans les hôpitaux… Au-delà de la publication de leurs données, d’autres inquiétudes surgissent : " J’ai peur au niveau de mon compte en banque, j’ai donné mon numéro de compte à Vivalia pour recevoir mon salaire, donc je ne cache pas que chaque jour, je vais voir l’état de mes comptes ", témoigne une employée.

En tout cas, le personnel peut se rassurer pour son salaire. Du côté des RH, Vivalia explique travailler à trouver des solutions. " Ainsi, un dispositif informatique alternatif a pu être mis en place. Celui-ci permettra de verser au personnel son salaire du mois de mai ainsi que le versement des primes d’avril. Cette information nous réjouit et est de nature à rassurer les équipes qui travaillent sans relâche. Notre Direction financière a également dégagé des solutions pour pouvoir verser les honoraires de nos prestataires indépendants et honorer les factures des fournisseurs", explique Vivalia.

A noter pour les patients que " le call center 0800/35.168 mis en place (24h/24, 7j/7) est toujours opérationnel pour répondre aux questions les plus fréquentes. Depuis mardi, ce numéro vert a déjà reçu près de 11.000 appels (avec un taux de réponse de 97%) ."

Sur le même sujet : JT du 18/05/2022

Articles recommandés pour vous