RTBFPasser au contenu
Rechercher

Menace de grève chez Brussels Airlines : la direction soumet des contre-propositions aux syndicats, qui se décideront jeudi

Image d'illustration
15 juin 2022 à 13:26Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Kevin Dero

La direction de Brussels Airlines a soumis des contre-propositions aux syndicats dans le cadre du conflit social qui agite actuellement la compagnie aérienne belge, a-t-on appris mercredi auprès des syndicats chrétien CNE et socialiste BBTK/Setca. Les représentants des travailleurs vont être consultés dans les heures à venir mais, comme certains d’entre eux sont en vol, une décision quant à une potentielle action de grève a été reportée de 24 heures, à jeudi.

Fin de la semaine dernière, les syndicats des pilotes de Brussels Airlines avaient déposé en front commun un préavis de grève à durée illimitée. D’après une enquête récemment menée parmi les pilotes, 90% des sondés sont favorables à une action de grève.

Du côté du personnel de cabine, une même enquête avait été lancée auprès des stewards et hôtesses après l’échec de la réunion de conciliation du début de la semaine passée. Les réponses étaient attendues pour ce mercredi et, en fonction des résultats, les syndicats devaient ensuite décider d’à leur tour déposer ou non un préavis de grève et, le cas échéant, d’annoncer les dates des actions. Celles-ci pourraient alors avoir lieu à la fin du mois ou début juillet et s’étendre sur trois jours.

Les pilotes et le personnel de Brussels Airlines avaient déjà fait grève en décembre, pour protester contre une forte pression de travail mais aussi la non-indexation du plan cafétéria (budget pour les avantages extra-légaux) des pilotes. Il s’agissait alors d’une grève de 24 heures. Selon les trois syndicats, rien n’a été fait pour résoudre les problèmes soulevés à ce moment et la situation ne s’est pas vraiment améliorée.

Décision reportée de 24 heures

Mercredi, la direction de Brussels Airlines a finalement soumis en dernière minute des contre-propositions, qui concernent tant les pilotes (pour lesquels une réunion de conciliation est prévue vendredi, ndlr) que le personnel de cabine, indique Didier Lebbe, secrétaire permanent CNE. Les représentants des travailleurs doivent se prononcer sur ces textes mais certains d’entre eux sont en vol pour le moment, explique-t-il.

Croissance entravée

"En tant que syndicats, nous allons les étudier en profondeur", confirme Olivier Van Camp, secrétaire permanent du Setca. "Nous tiendrons compte de tous les éléments dans notre décision de déposer ou non un préavis de grève pour le personnel de cabine. Pour cette raison, nous reportons notre décision de 24 heures."

La direction a déjà clairement indiqué qu’elle était prête à discuter de la charge de travail mais pas de l’indexation. Dans un récent courrier interne transmis au personnel, elle avait dit craindre que les revendications des pilotes n’entravent les projets de croissance de la compagnie aérienne.

Sur le même thème : Extrait JT (15/06/2022)

Ryanair : les conseils avant les vacances

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Grève du 20 juin : Brussels Airport déconseille de partir ce lundi, Brussels Airlines annule plus de la moitié de ses vols

Economie

Brussels Airlines : préavis de grève des pilotes à durée indéterminée

Belgique

Articles recommandés pour vous