Les deux danseuses bruxelloises vedettes du dernier Ellen Show sont rentrées à Bruxelles

Réseaux sociaux : un pas de danse menant au succès

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

03 nov. 2019 à 14:26 - mise à jour 03 nov. 2019 à 14:26Temps de lecture1 min
Par RTBF

Tout a commencé avec une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Dans son école de danse qui vient tout juste d'ouvrir, Jeny Bonsenge se déhanche tout sourire avec son élève de 9 ans, Anae. La performance devient virale, et les danseuses se retrouvent dans très célèbre Ellen show. "J'ai fait venir ces danseuses de Belgique. C'est dire à quel point elles sont douées", a commenté la célèbre présentatrice sur Twitter.

La Katangaise choreo by @Jenybsg

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"Ensemble, nous diffusons de l'espoir et une image très positive de l'amour. Je pense que l'amour n'a pas de couleurs", a déclaré Jeny Bonsenge sur le plateau, avant de se lancer avec Anae dans une chorégraphie "Afro-house" longuement applaudie. "Nous avons besoin de tels messages aujourd'hui", a répondu Ellen DeGeneres.

Les danseuses n'étaient pas au bout de leurs surprises, puisqu'elles ont également pu repartir avec 10.000 dollars chacune.

"Un boost énorme"

Ce dimanche matin, les deux jeunes danseuses sont rentrées en Belgique, accueillies comme des stars par leurs familles à l'aéroport. Jeny Bonsenge revient sur l'aventure incroyable qu'elle vient de vivre, et son impact sur son école de danse: "C'est un boost énorme. En général quand on on ouvre un établissement, on ne s'attend pas à ce que, le lendemain, la première vidéo que l'on publie fasse le tour du monde. Et j'en profiterai bien sûr, je compte vraiment mettre en avant mon école parce que je veux être utile et faire passer un message d'amour avec la danse". Pour Anae, qui n'avait encore jamais quitté l'Europe, cette aventure est comme un rêve éveillé. "Ça m'a appris énormément de choses, tellement que je ne saurais les citer." Et de rappeler l'engagement qu'elle porte avec sa professeure: "On fait passer un message, et j'aimerais que tout le monde voit ce message qui dit 'stop' au racisme". 

Outre son école de danse, Jeny Bonsenge dirige aussi un projet caritatif, Dance4kids, qui soutient des jeunes défavorisés au Portugal et bientôt au Congo. Projet qu'elle va pouvoir développer grâce au chèque reçu chez Ellen Degeneres.

Sur le même sujet

La danseuse Jeny BSG, harcelée par son ex-fiancé violent, demande un procès rapidement

Articles recommandés pour vous