RTBFPasser au contenu
Rechercher

Giro - Cyclisme

Mathieu van der Poel se couvre de rose en remportant la première étape du Giro

Mathieu van der Poel a remporté la première étape, devenant le maillot rose du Giro.
05 mai 2022 à 23:00 - mise à jour 06 mai 2022 à 15:21Temps de lecture2 min
Par Raphaël Deby

Victoire de Mathieu van der Poel lors de la première étape du Giro ! Il s’empare du maillot rose. Caleb Ewan a chuté dans le sprint. Peio Bilbao et Richard Carapaz grignotent quelques secondes au classement général.

C’était donc la première étape du 105e Tour d’Italie ce vendredi avec un départ de Hongrie. Elle emmenait le peloton de Budapest à Visegrad pour une étape de 195 kilomètres.

Au terme d’une course sans réelle difficulté, le peloton avait rendez-vous avec une ascension de 5,6 kilomètres à 4,2% avec des passages à 8% pour terminer l’étape. De quoi donner des idées des meilleurs puncheurs, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), en tête.

Dès le départ officiel, Filippo Tagliani et Mattia Bais, deux Italiens de l’équipe Drone Hopper – Androni Giocattoli, sortent du peloton et ne sont absolument pas suivis. Les deux coureurs ne font pas peur et creusent très rapidement l’écart. Leur avance finit même par dépasser la barre des dix minutes.

Finalement, c’est l’équipe de van der Poel qui se met en tête du peloton pour mener la chasse, aidée ensuite par l’équipe Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux de Biniam Girmay avant que EF Education-EasyPost vienne leur prêter main-forte pour Magnus Cort NielsenPetit à petit, d’autres équipes viennent à l’avant comme Lotto-Soudal pour son sprinteur Caleb Ewan ou Team DSM, venue en Italie avec Romain Bardet comme leader. En même temps, l’écart fond progressivement, sans qu’il puisse inquiéter les candidats à la victoire.

Finalement, le duo de fuyards est repris à quatorze kilomètres de l’arrivée, laissant ainsi le champ totalement libre aux équipes des favoris du jour et des différents leaders. Dans les derniers kilomètres, deux chutes ont lieu mais ne concernent aucun favori.

À 2 kilomètres du but, Lennard Kämna (BORA – hansgrohe) est le premier à tenter sa chance mais ne parvient pas à creuser un écart supérieur à dix secondes sur le peloton. Le peloton revient, tout va se jouer au sprint.

Dans le sprint final, van der Poel se montre le plus fort en s’imposant devant Girmay ! Derrière l'Erythréen, Ewan est victime d’une chute alors qu’il aurait sans doute fini à la troisième place. Si son état inquiète, il a tout de même pu franchir la ligne d’arrivée. Surprenant troisième, Peio Bilbao (Bahrain-Victorious) en profite pour prendre quatre secondes de bonification. Concernant les favoris, seuls Wilco Kelderman (BORA – hansgrohe) et Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) ont également terminé dans le même temps que le vainqueur alors que d’autres favoris ont déjà perdu quatre secondes.

Ce samedi, le peloton a rendez-vous à un contre-la-montre individuel de 9,2 kilomètres dans Budapest. Les principaux favoris à la victoire que sont Carapaz, Simon Yates (BikeExchange-Jayco), Joao Almeida (UAE Team Emirates) ou Mikel Landa (Bahrain-Victorious) devront déjà en découdre.

Loading...

Articles recommandés pour vous