RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Mateo Alaluf: "Il vaut mieux baisser l'âge de la retraite" que le contraire

Allonger les fins de carrière: la vraie bonne solution? Chat vendredi à 12h
31 janv. 2013 à 14:45 - mise à jour 01 févr. 2013 à 12:23Temps de lecture1 min
Par Céline Biourge

L'allongement des fins de carrière fait régulièrement l'objet des débats en Belgique et ailleurs en Europe. Alors que le gouvernement Papillon s'apprête à mettre en place un nouveau régime des pensions négocié en début de législature, le vice-Premier ministre et ministre des Finances vient de retaper sur le clou. Steven Vanackere (CD&V) estime qu'il faut encore allonger la durée de la carrière.

Est-ce que tout cela est bien réaliste ? Outre les capacités, qu'en est-il des motivations et de la qualité du travail ? Les employeurs joueront-ils le jeu ?

Pour Mateo Alaluf, en tout cas, "il faudrait plutôt abaisser l'âge de la retraite et améliorer les conditions de travail" car "beaucoup de salariés arrivent à la pension en situation d'incapacité de travail et d'invalidité". Toujours selon lui, "il faut augmenter les petites retraites qui ne permettent pas des conditions de vie dignes".

L'inégalité sociale face à l'espérance de vie

Ce professeur de sociologie du travail attire également l'attention sur le fait que : "Il faut aussi tenir compte du fait que l'inégalité sociale face à l'espérance de vie est très grande. Un cadre vit six ou sept ans de plus qu'un ouvrier au moment où il est pensionné. C'est pourquoi il faudrait penser à l'emploi des jeunes et à l'amélioration des conditions de travail et non augmenter la durée d'activité".

Une mesure prônée par l'Europe mais vivement contestée

Mateo Alaluf explique aussi que si cette mesure est prônée depuis plus de 10 ans, "avec force par la Commission Européenne et approuvée par les gouvernements", elle est vivement contestée dans tous les pays. C'est "la plus forte opposition", dit-il, "c'est pourquoi on peut garder bon espoir".

"L'idée lancée par Steven (ndlr) Vanackere est à mon avis de circonstance pour faire pression sur le débat politique. Je ne pense pas que cette question viendra à l'ordre du jour avant 2014. A moins de déstabiliser encore la concertation sociale qui se poursuit malgré l'échec de l'AIP", conclut-il.

 

C. Biourge

Relisez le chat en cliquant ci-dessous.

Loading...

Sur le même sujet

Concertation: la FGTB claque la porte et promet un "jeudi rouge" le 21 février

Economie

Les pensions belges: une nouvelle réforme?

Belgique