RTBFPasser au contenu

Coronavirus

Masque ou pas? Exemple aux Pays-Bas qui misent plutôt sur le pass sanitaire

Dans les rues de Maastricht, il faut chercher pour trouver un masque.
17 sept. 2021 à 12:562 min
Par RTBF

Le port du masque divise toujours. Le week-end dernier, Bart De Wever a réclamé que la Flandre saine et en bonne santé puisse s'en libérer.

Cette volonté de la Flandre d'abandonner en partie le masque vient peut-être des Pays-Bas, où le masque est beaucoup moins utilisé que chez nous. Alors concrètement, comment ça se passe chez nos voisins? Nous nous sommes rendus ce matin dans les rues de Maastricht.


►►► À lire aussi : Revue de presse : Covid Safe Ticket ou non, la fin du masque n'est peut-être pas pour tout de suite


Pour voir un masque en rue à Maastricht, il faut un peu chercher. En apparence, aux Pays-Bas, la vie semble normale. Le masque n'est obligatoire que dans les transports en commun. Et dans les magasins par exemple, clients et commerçants ne le portent généralement pas. Beaucoup pensent que cela rend d'ailleurs les choses plus simples: "Le masque, c'est difficile pour essayer des vêtements", confie un commerçant. "On a plus de clients quand le masque n'est pas obligatoire".

Dans les bars ou restaurants, les serveurs non plus ne sont pas masqués, et ce client ne s'en plaint pas: "Ce n'était plus vivable. Et maintenant que ça redevient un peu normal, on respire".

La distanciation plutôt que le masque

Le pays mise plutôt sur la distance physique. Les Néerlandais doivent garder un mètre cinquante entre eux. Un concept qui ne semble pas vraiment respecté. D'ailleurs, chez les coiffeurs, cela ne pose pas de problème, malgré la proximité. "Nous pensons que c'est mieux sans masque qu'avec masque", explique l'un d'eux. "La plupart des clients sont vaccinés, nous sommes vaccinés, et quand nous nous sentons malades, nous fermons le salon et nous restons chez nous. Donc les clients ne craignent rien ici quand nous ne portons pas de masque".

Nos experts n'ont jamais cru en la plus-value des masques

Les Pays-Bas n'ont jamais vraiment été très fans du masque. Ils l'ont porté par moment durant cette pandémie. Mais depuis la mi-août, il a une nouvelle fois disparu. Pour la bourgmestre de Maastricht, c'est une bonne chose: "Cela nous a donné du confort et de la liberté, et nous n'avons pas vu plus d'hospitalisations. Nos experts n'ont jamais cru en la plus-value des masques".

Aujourd'hui, ceux qui le portent quand même sont soit des personnes âgées, soit généralement des Belges qui s'étonnent: "On est des extraterrestres ici. Quand on rentre dans un magasin, on met nos masques, et on est tout seuls à le faire". "Je ne sais pas comment ça se passe ici aux Pays-Bas par rapport au covid, le nombre de cas, mais c'est vrai que c'est un peu choquant".

Bientôt un pass sanitaire

A partir du 25 septembre, pour mettre fin à la distanciation physique, les Pays-Bas instaureront un pass sanitaire. Il sera nécessaire pour se rendre au théâtre, dans un café ou au restaurant.

Masque ou pas ? : l'exemple des Pays-Bas

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

26 sept. 2021 à 05:39
1 min
20 sept. 2021 à 09:57
1 min

Articles recommandés pour vous