Mario Draghi renonce à son salaire de Premier ministre

16 mai 2021 à 09:34Temps de lecture1 min
Par Lavinia Rotili

Il a prêté serment le 13 février 2021 : le président du Conseil des Ministres italien Mario Draghi, ancien gouverneur de la Banque centrale européenne, renonce officiellement au salaire qui lui serait dû pour exercer cette fonction.

La nouvelle n’a pas été communiquée par son entourage ni par lui-même sur les réseaux sociaux, une forme de discrétion qui est propre à celui qui est appelé "Super Mario" pour son intervention dans la crise de la dette de la zone euro en 2012. Le document qui atteste officiellement sa renonciation, actée le 5 mai, a été en revanche publié sur le site de la présidence du Conseil des Ministres. Depuis, les articles dans les médias italiens se sont démultipliés pour relayer l’information.

En effet, la rémunération pour ce poste correspondrait à 80 mille euros, un chiffre important mais déjà raboté de 20% par l’ancien Premier ministre Giuseppe Conte.

Loading...

Même pas 1000 euros de frais de représentation

Dans la foulée, le site de l’administration italienne publie également le bilan des coûts de déplacement du Premier ministre ainsi que sa déclaration fiscale 2020 (en référence à ses revenus e 2019).

Il en résulte que le Premier ministre italien, entre février et avril, a dépensé 901,16 euros en frais de représentation. A titre de comparaison, le salaire du Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) comprend un budget mensuel de 699,88 euros en frais de représentation, comme le mentionnent nos confrères de la DH.

Ce n’est pas pour autant que le Premier ministre ne gagne pas beaucoup d’argent : Mario Draghi a en effet déclaré un revenu de 580 mille euros, une dizaine de terrains, six terrains et une participation dans une société.

Sur le même sujet: JT 13/02/2021

Italie : le Premier Ministre Mario Draghi prête serment

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Draghi ? Amato ? Berlusconi ?… L’élection du nouveau président italien débutera le 24 janvier

Monde

Coronavirus : l’Italie adopte un gigantesque paquet de mesures de soutien dictées par "l’urgence" de la crise sanitaire

Monde Europe