RTBFPasser au contenu

Regions Bruxelles

Marien, Bertelson ou Audi/Bempt : les trois sites retenus pour le futur grand stade de l’Union Saint-Gilloise

Le stade Marien, au parc Duden, n’est pas en adéquation avec les ambitions de l’USG.

Où s’implantera durablement l’Union Saint-Gilloise, actuel leader du championnat de première division ? La question se pose depuis plusieurs mois. Ce mardi, trois options ont été retenues : un maintien dans un stade Marien à rénover une nouvelle fois, un transfert sur le site du stade Bertelson (avenue du Globe à Forest) à reconfigurer et enfin le terrain entre l’entreprise Audi Forest et le parc du Bempt.

Ces options ont été présentées par Perspectives.brussels (l’administration régionale de la planification) lors d’une réunion de présentation destinée au ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS), au secrétaire d’État à l’Urbanisme Pascal Smet (One.brussels), les représentants des administrations concernées, aux bourgmestres de Forest et de Saint Gilles et aux représentants du club de la Royale Union Saint-Gilloise.

Prochaine réunion

"Cette réunion avait pour objet la présentation, par Perspective.brussels, des conclusions de leur analyse urbaine portant sur trois sites potentiels identifiés par le club pour l’implantation future d’un nouveau stade pour l’USG", indique le cabinet du ministre-président.

"Les analyses ont été présentées et transmises à l’ensemble des participants. Des compléments ont été demandés par chacun de sorte que les conditions de la décision puissent être réunies. Une prochaine réunion de travail entre les acteurs concernés sera donc fixée prochainement afin d’avancer sur ce dossier."

L'Union Saint-Gilloise, un collectif en mode "rouleau compresseur", selon Thomas Chatelle

Complètement Foot

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Lundi, en commission du Parlement bruxellois, le député régional MR Gaëtan Van Goidsenhoven s’inquiétait du manque d’anticipation des autorités dans ce dossier. L’USG, qui a rejoint cette saison la première division, affiche des résultats exceptionnels pour un promu. Les ambitions du club sont grandes avec une potentielle qualification pour la prochaine Ligue des Champions, si les hommes de Felice Mazzù poursuivent sur leur excellente lancée.

Une perspective de durabilité du projet à long terme

Un stade plus grand que celui du parc Duden et ses 8000 places actuelles et en adéquation avec les standards UEFA est nécessaire. Spécificité du stade Marien: celui-ci est en partie classé, ce qui peut compliqué sa rénovation.

"S’il est légitime que la RUSG cherche à implanter un nouveau stade en Région bruxelloise, une utilisation parcimonieuse du sol doit nous amener à réfléchir à cette hypothèse dans une perspective d’intérêt collectif et de durabilité du projet à long terme. Cette perspective d’intérêt collectif implique de réfléchir à la mutualisation éventuelle des infrastructures existantes, à la diversité des utilisations et à l’ouverture des activités sportives pour le quartier également", avait répondu ce lundi Rudi Vervoort au député libéral.

"Il convient aussi que le projet soit réfléchi eu égard aux prescriptions du PRAS", le Plan régional d’affection du sol. D’où les réflexions en cours.

Rappelons que lors de la rénovation du stade Marien entre 2016 et 2018, l’Union Saint-Gilloise, alors en deuxième division (D1B) et devenue propriété d’investisseurs anglais, évoluait provisoirement dans le stade Roi Baudouin au Heysel, option pas du tout envisagée dans les plans régionaux actuels. Celle d’un déménagement à Drogenbos, en périphérie flamande, n’est également pas retenue.

L’USG affronte ce jeudi soir le club de Bruges, actuel deuxième de championnat.

Sur le même sujet

03 févr. 2022 à 05:57
7 min
27 janv. 2022 à 21:45
2 min

Articles recommandés pour vous