Icône représentant un article video.

Décès d'Elizabeth II

Marie Cappart, historienne belgo-britannique : "Je suis très émue, j’ai l’impression d’avoir perdu ma grand-mère"

08 sept. 2022 à 19:36Temps de lecture4 min
Par Lavinia Rotili

A l'occasion du décès de la reine Elizabeth II, lors de notre édition spéciale, nous avons invité Marie Cappart, historienne belgo-britannique. Si elle vit à Forest aujourd'hui, elle est restée très attachée au Royaume-Uni. Aujourd'hui, à nos micros, elle avoue qu'elle n'aurait pas imaginé être aussi émue par ce décès. 

"Vous savez que les Britanniques sont très attachés à la famille royale et ce, encore plus quand on ne vit pas en Grande Bretagne. Quelque part, c'est un intermédiaire qui nous relie au Pays. Je suis très émue, j'ai l'impression d'avoir perdu ma grand-mère." Des mots qui révèlent l'attachement des Britanniques à leur monarchie et encore plus à une souveraine qui aura marqué l'Histoire. 

Pour elle, c'est difficile d'imaginer la suite: "Je n'arrive pas à imaginer la suite. Le fait de savoir qu'elle est partie est encore irréel. Je suis contente de voir que sa famille était auprès d'elle parce qu'avant d'être une reine, et même si elle a mis la monarchie au dessus de tout, elle était une mère, une grand-mère, une arrière-grand-mère."

Pourtant, la suite est bien balisée : ce programme porte le nom d'opération London Bridge, élaboré en 1960 et mis au point régulièrement. Aujourd'hui, ce sera sans doute intégré à l'opération Licorne, prévue en cas de décès de la reine en Ecosse.

Sur le même sujet

"La mort de sa Majesté la Reine est un choc immense pour notre nation et pour le monde": la première ministre britannique, Liz Truss, s’est exprimée

Décès d'Elizabeth II

Décès d'Elizabeth II : "Le Royaume-Uni vient de perdre l’image de marque britannique la plus formidable", se confie Elio Di Rupo

Décès d'Elizabeth II

Articles recommandés pour vous