RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Emission La Tribune

Marc Wilmots sur l'échec de l'Euro 2016 : "J’aurais peut-être dû calmer tout le monde après la victoire 4-0 contre la Hongrie"

Jeudi, les Diables Rouges affrontent le pays de Galles à l’occasion de la cinquième journée de Ligue des Nations. Une sélection que connaît bien… Marc Wilmots, entraîneur de la Belgique entre 2012 et 2016. Désormais consultant pour La Tribune, "Willy" est revenu ce lundi sur l’élimination surprise de la Belgique face aux Gallois en quart de finale de l’Euro 2016.

"C’est un mauvais souvenir pour tout le monde. Mais j’ai assez de lucidité pour savoir qu’on avait perdu les trois quarts de notre défense donc c’était compliqué. Nous sommes la Belgique. Nous n’avons pas le réservoir de la France qui a trois ou quatre joueurs du même niveau à chaque poste. Il fallait que rien ne nous arrive pour aller au bout. Mais on a perdu 3 des 4 titulaires…", a confié Wilmots sur le plateau de La Tribune.

"On a essayé de tirer le maximum avec ce qu’on avait. Je n’ai aucun regret. Un moment donné on était devenu complètement fou. On était sûr qu’on allait y arriver. J’aurais peut-être dû calmer tout le monde après la victoire 4-0 contre la Hongrie", a-t-il poursuivi.

"La Belgique était-elle trop sûre d’elle avant d’affronter le pays de Galles en quart de finale ?", lui demande alors Stephan Strecker ? "On était parti là-bas pour gagner. Mais il ne faut pas oublier qu’entre 2002 et 2012, la Belgique n’a disputé aucun grand tournoi. Puis en 2016, on nous demande d’être champions d’Europe. C’est quand même beaucoup demandé…", a conclu Marc Wilmots.

Articles recommandés pour vous