RTBFPasser au contenu

Le mug

Marc Levy : le dernier tome de la trilogie "9", une critique assumée de Poutine et Loukachenko

Le Mug d’ouverture

Marc Levy pour "Noa"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L'auteur de best-sellers Marc Levy a sorti Noa le dernier volet de sa trilogie 9. Invité dans Le Mug, il est revenu sur ce roman de technologie et d'espionnage qui tient en haleine les lecteurs. Bien plus qu'une histoire inventée, elle invite à réfléchir sur les personnes qui menacent nos démocraties.

Après C'est arrivé la nuit et Le crépuscule des fauves, les lecteurs pourront se délecter de la fin des aventures du Groupe 9 dans une course contre la montre trépidante.

Dans Noa, les hackers justiciers du Groupe 9 luttent désormais face au monde politique pour défendre les démocraties en péril. Ils voyageront entre Londres, Kyïv, Minsk, Madrid, Tel-Aviv, Vilnius et Rome pour sauver l'humanité du pouvoir détenu par Loutchine en Biélorussie. Toute ressemblance avec l'actualité et des dictateurs européens ne serait que fortuite...

Un roman écrit avant la guerre en Ukraine, une arme contre les dictatures

Ce livre, Marc Levy l'a entamé il y a un an, soit plusieurs mois avant le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie de Vladimir Poutine et de son allié biélorusse Alexandre Loukachenko. Mais pour l'auteur à succès, cela n'a rien d'une prémonition, "c'est un travail d'enquête". Et ces deux chefs d'État ne sont pas les seuls dans son collimateur.

Le Groupe 9 peut être analysé comme une personnification de la résistance face aux hommes d'états, groupuscules, oligarchies, qui s'attaquent aux fondements de nos démocraties. "Après la Seconde Guerre mondiale, on a oublié dans les écoles d'enseigner la démocratie, parce que cela paraissait acquis (...) On n'a pas enseigné à l'école la fragilité des démocraties : comment elles fonctionnent et comment on les respecte" regrette ainsi le romancier.

Articles recommandés pour vous