Jupiler Pro League

Marc Delire : "Pas sûr qu’une équipe en Belgique puisse rivaliser avec l’Anderlecht de dimanche"

Marc Delire : "Pas sûr qu’une équipe en Belgique puisse rivaliser avec l’Anderlecht de dimanche"
05 avr. 2022 à 05:00Temps de lecture2 min
Par Antoine Hick

Revanchard après sa frustrante défaite face à Gand, Anderlecht a repris sa vitesse de croisière en étrillant Charleroi dans son antre. Une victoire qui ne souffre d’aucune contestation tant les Mauves ont été dominants du début à la fin du match. Au final, le résultat est sans appel : 4 buts dans la musette de Carolos médusés qui doivent se demander ce qui avait bien pu piquer le Sporting à ce point. Sur le plateau de la Tribune, les consultants se sont d’ailleurs tous montrés impressionnés par la prestation emplie de maturité et de réalisme des Mauves.

"Anderlecht était tellement supérieur. Cela respirait la domination. C’était impressionnant" entame Cécile De Gernier. Un avis partagé par l’ensemble de la tablée : "Ils ont été efficaces, cela aurait pu être 7-0 ou 8-0. Ils ont concrétisé leurs occasions, ce qu’ils n’avaient pas fait contre Gand. Mais dans le jeu contre les Buffalos, ça avait été au moins aussi bon. Charleroi est passé à côté de son match, à l’instar de son gardien."

20 tirs à 1, 3 expected goals à 0.04, mis à part pendant quelques minutes en début de 2e mi-temps, le suspense aura quasiment été inexistant.

"Je ne suis pas sûr qu’une équipe puisse rivaliser avec l’Anderlecht de dimanche" analyse Marc Delire. "Ce serait dommage de se priver d’un des jeux les plus séduisants des dernières semaines en PO1. Pourvu que les Mauves fassent un bon résultat contre Courtrai. Honnêtement, je ne pense pas qu’il y ait un joueur plus doué que Zirkzee dans notre championnat…"

"Ils se trouvent de mieux en mieux avec Kouamé" renchérit Philippe Albert. "C’est intéressant de voir Zirkzee décrocher très bas. Ils ont visiblement compris que ça ne servait à rien de faire descendre Kouamé trop bas. Les décrochages de Zirkzee permettent à Refaelov et Verschaeren de s’infiltrer."

"Et on n’a même pas remarqué l’absence d’Ashimeru qui était l’un des meilleurs Anderlechtois des dernières semaines. Olsson a fait son meilleur match depuis longtemps…" conclut Albert. "Vu sa prestation de dimanche, le Suédois doit rester dans le onze de base."

A Vincent Kompany de désormais faire ses choix. Une chose est cependant sûre : grâce à cette plantureuse victoire, Anderlecht a désormais son sort entre les mains en vue des PO1. Reste à parachever le travail lors de la dernière journée, face à Courtrai.

Articles recommandés pour vous