RTBFPasser au contenu
Rechercher

Hockey

Marc Coudron: "J’aurais préféré perdre de 10 voix"

22 mai 2021 à 12:15 - mise à jour 22 mai 2021 à 15:13Temps de lecture1 min
Par Christophe Reculez

Marc Coudron n’a pas été élu 13e président de la fédération internationale de hockey (FIH). Mais il s’en est fallu de peu. Son projet a rassemblé 61 voix contre 63 à l'Indien Narinder Batra, le Président sortant.

" C’est comme perdre aux Shoot-outs ", explique Marc Coudron. " Je ne m’attendais pas à cela et j’aurais préféré perdre de 10 voix. Je pensais sincèrement avoir mes chances. Il faut l’accepter. Je ne pense pas que j’aurais pu faire plus. Un autre choix a été fait. Je suis démocrate dans l’âme et j’accepte ce verdict même si j’ai un peu avalé de travers en constatant ma défaite ".

Cette élection était annoncée serrée et ce fut le cas. Même si, lors de ces échanges avec les différentes fédérations, le belge avait pressenti une victoire. " Oui mais il y a surement des votants qui, par politesse, m’avaient plutôt dit qu’ils allaient voter pour moi. J’avais en tête que j’atteindrais les 70 votes. Mais cela restait des analyses personnelles que j’avais faites. Le verdict des urnes reste le plus important. Et cela s’est joué à rien ".
 

Coudron, l’un des architectes de la réussite actuelle du hockey belge, s’était lancé un nouveau défi en briguant la présidence de la fédération internationale. Actuel président de l'Association Royale Belge de Hockey, il terminera son dernier mandat en juin prochain. Une page qui se tourne. " En effet et je ne me présenterai pas dans trois ans lors de la prochaine élection à la présidence de la FIH. Mais il y a des choses plus graves dans la vie ", plaisante l’ancien Red Lions aux 358 caps. " Cela me permettra d’être plus disponible pour d’autres choses et je resterais dans le milieu du hockey puisque mes enfants, ma famille au sens large et mes amis y jouent. Mais je ne serai jamais président de la FIH, plus de la fédération belge et je soutiens pleinement la candidature de Jean-Michel Saive à la tête du CIOB (NDLR : Le Comité Olympique et Interfédéral Belge). Je souhaite évidemment au hockey que tout évolue le mieux possible mais ce ne sera donc pas avec moi à la tête de la fédération."

Ingmar De Vos demeure donc le seul dirigeant belge à la tête d'une grande fédération sportive internationale. Celui-ci a été réélu en 2018 président de la Fédération équestre internationale.

Sur le même sujet

Marc Coudron candidat au remplacement de Batra à la tête de la FIH

Hockey

Articles recommandés pour vous