Manu Bonmariage devant la caméra

Emmanuelle et Manu Bonmariage

© Jimmy Kets

30 mai 2018 à 15:37 - mise à jour 30 mai 2018 à 15:37Temps de lecture1 min
Par Fabrice Kada

Manu, l’homme qui ne voulait pas lâcher sa caméra sort en salles le 6 juin 2018 à Bruxelles et en Wallonie. Manu Bonmariage – 77 ans – est au cœur de ce film documentaire réalisé par sa fille. Manu Bonmariage a été cadreur pour le cinéma, caméraman pour la RTBF et réalisateur de nombreux films. Son nom est inévitablement lié au cinéma du réel et au célèbre magazine Strip-Tease. Emmanuelle Bonmariage vient du théâtre, et en particulier du théâtre jeune public. À la fois drôle et émouvant, le film dresse le portrait sensible d'un homme, d'un père et d'un cinéaste. Manu, l’homme qui ne voulait pas lâcher sa caméra est un film d'un grande justesse. Il parle de cinéma, de filiation, du temps qui passe, de la mort, de la maladie...

A voir à partir du 6 juin à Flagey à Bruxelles, aux Grignoux à Liège, au Cinéma du Parc à Charleroi, au Cinéscope à Louvain-La-Neuve, au Caméo à Namur, au Versailles à Stavelot, au Plaza à Hotton, au Patria à Virton, au Palace à Bruxelles… L'agenda des projections se trouve ici. Le film sera diffusé dans quelques mois en télévision sur les antennes de la RTBF.

La CINEMATEK dédie un cycle à Manu Bonmariage à voir jusqu'au 21 juillet 2018. Plusieurs films du cinéaste sont aussi accessibles sur le site de la SONUMA.

Les musiques
Traditionnel malien
- Batumambé (extrait). Cramique. Chamber.

Motion Trio - Little Story. Motion Trio. Asphalt Tango.

Georges DELERUE - BOF Jules et Jim - Le tourbillon. Jeanne MOREAU. Philips.

Traditionnel malien - Batumambé. Orchestre Régional de Ségou. Syllart Production.

Sacha TOOROP - BOF Manu, l'homme qui ne voulait pas lâcher sa caméra - Générique de fin. Sacha TOOROP, Johan DUPONT, Rudy TOOROP. auteur.

Steve HOUBEN - Under The Sun (Slow). Steve Houben Quartet. Igloo.

Jean-Philippe COLLARD-NEVEN - Merci. Jean-Philippe COLLARD-NEVEN, Jean-Louis RASSINFOSSE. Fuga Libera.

Production et présentation : Fabrice KADA
Réalisation : Marion GUILLEMETTE

Sur le même sujet

"Vivre sa mort" : réécoutez l'interview de Manu Bonmariage au micro de Pascale Seys en 2015

Journal du classique

Articles recommandés pour vous