RTBFPasser au contenu

Manifestation nationale des syndicats à Bruxelles : 6000 militants dans les rues, selon FGTB et CSC

Un brassard de la FGTB
06 déc. 2021 à 05:47 - mise à jour 06 déc. 2021 à 12:311 min
Par Alain Lechien

Une manifestation nationale se déroule dans les rues de Bruxelles ce lundi, menée par la FGTB et la CSC qui entendent défendre le pouvoir d’achat ainsi que les droits syndicaux. Environ 6000 militants étaient rassemblés, selon le décompte des deux organisations. 

Le syndicat libéral CGSLB, s’il appelle à la grève et soutient les revendications, ne manifeste pas en raison de la crise sanitaire. Les réseaux de transports en commun bruxellois et wallon sont perturbés.

Les deux syndicats réclament des mesures structurelles pour diminuer la facture énergétique des ménages, le maintien de l’indexation automatique ainsi qu’une réforme de la loi de 1996 sur la norme salariale.


►►► Pourquoi cette grève ? Marie-Hélène Ska  (CSC) : "Laissez-nous être adultes et négocier (les salaires) librement !"


La norme salariale

Celle-ci est fortement dénoncée ces derniers mois par les trois organisations syndicales, qui s’offusquaient qu’une marge de 0,4% maximale seulement était autorisée dans le cadre de l’accord interprofessionnel 2021-2022. Les syndicats réclament une révision de cette législation afin de permettre des négociations "plus libres".


►►► À lire aussi : En danger la "norme salariale"? Et d’abord, ça sert à quoi ?


 

Transports perturbés

A Bruxelles, plusieurs lignes de la STIB sont perturbées. La société de transports en commun bruxellois informe sur son site web et son application, ainsi que sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

En Wallonie, les bus circulent moins (notamment à Liège) alors qu’un préavis de grève a été déposé auprès du TEC. Tous les trajets supprimés sont détaillés sur le site web du TEC, en fonction des régions.

La SNCB n'a pas connu, elle, de perturbation spécifique liée à la manifestation nationale, les trains permettant d’acheminer les protestataires vers la capitale. Cependant, la société de chemins de fer a dû supprimer temporairement certains trains en raison du nombre élevé de contaminations au coronavirus au sein de son personnel. 

L'invité de MAP du 06/12/2021: Marie-Hélène Ska

L'invitée de Matin Première : Marie-Hélène Ska

Défendre le pouvoir d'achat et les droits syndicaux

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

06 déc. 2021 à 08:06
3 min
06 déc. 2021 à 05:00
1 min

Articles recommandés pour vous