RTBFPasser au contenu

Manifestation des policiers ce vendredi: "Je n'accepterai jamais que notre métier soit ainsi insulté, calomnié"

Manifestation des policiers ce vendredi: "Je n'accepterai jamais que notre métier soit ainsi insulté, calomnié"
18 juin 2020 à 08:53 - mise à jour 18 juin 2020 à 08:531 min
Par RTBF

Généraliser le comportement violent d'un policier blanc vis-à-vis d'un afro américain pour accuser tous les policiers de racisme, c'est un raccourci que les policiers ne supportent plus. Ils en ont marre d'être stigmatisés. Ils le disent sur un groupe Facebook qui rassemble plusieurs milliers d'entre eux. Ils ont donc décidé de manifester ce vendredi aux quatre coins du pays, et notamment à Seraing, dans la Basse-Meuse, mais aussi à Liège.

Des policiers soutenus par leur hiérarchie

Dans cette démarche, les policiers sont soutenus par leurs supérieurs. C'est le cas à Liège où Christian Beaupère, le chef de corps, a annoncé sa participation à l'action de demain.

Il a envoyé un message fort à ses policiers: "Je suis policier depuis 44 ans et je ne peux rester passif face à l’acharnement auquel la police est confrontée ces dernières semaines", écrit-il. "Je n'accepte aucune discrimination. Le fait qu'il y ait très peu de faits racistes qui nous soient imputables ne nous dispense pas d'y être attentif", poursuit-il, "pourtant, je n'accepterai jamais que notre métier soit ainsi vilipendé, calomnié, insulté, injurié sur la place publique."


►►► A lire aussi: "Aucun problème de racisme structurel" assure, "indigné", le commissaire-général de la police fédérale


Et le premier policier liégeois d'ajouter: "Notre uniforme ne peut pas être le bouc émissaire d'une société malade qui refuse l'autorité".

 

Articles recommandés pour vous