Régions Brabant wallon

Manifestation à Louvain-la-Neuve pour réclamer la libération de Junior, un étudiant congolais menacé d'expulsion

Pour demander la libération de Junior, un rassemblement à LLN et une pétition qui a déjà récolté 6000 signatures.

© Hugues Van Peel - RTBF

01 oct. 2021 à 14:26Temps de lecture2 min
Par Hugues Van Peel

Une bruyante manifestation a animé la place de l’Université, à Louvain-la-Neuve, ce vendredi en milieu de journée. Une centaine de personnes, majoritairement des étudiants, se sont rassemblées pour soutenir Junior Masudi Wasso, un jeune Congolais de 20 ans menacé d’expulsion.

Inscrit de façon régulière à l’UCLouvain, Junior dispose d’un visa et d’un passeport en règle, mais il a été arrêté à son arrivée en Belgique le 18 septembre. Après un interrogatoire, la police aéroportuaire a jugé le motif de son voyage suspect. L'Office des Etrangers a ensuite ordonné l'expulsion de Junior et le Conseil du Contentieux des Etrangers a confirmé cette décision.

Junior est donc retenu dans un centre fermé en attendant d'être renvoyé au Congo. Mais il a des supporters. En quelques jours, un collectif a été mis sur pied et une pétition demandant sa libération a déjà récolté plus de 6000 signatures.

"J’espère de tout cœur qu’il sera libéré, clame Cloé, à l’origine de la pétition. Et dans tous les cas, on continuera à se mobiliser pour Junior et pour tous les autres, ceux dont on n’est pas au courant. Pour Junior, c’est après avoir vu un post Facebook que j’ai lancé la pétition. Mais peut-être qu’il serait resté sous silence, il aurait été renvoyé au Congo et on ne l’aurait jamais su. Nous, citoyens, étudiants, collectifs, on n’a pas envie que des personnes qui n’ont rien fait soient mises en centre de détention et menacées d'expulsion."

Une centaine de personnes rassemblées sur la place de l'Université pour soutenir Junior.
Les manifestants exigent la libération immédiate de Junior.

Une réaction rapide

Les manifestants rassemblés à Louvain-la-Neuve ont dénoncé une arrestation arbitraire et demandé une réaction rapide des autorités, pour préserver la santé de Junior.

"Sa situation psychologique est en train de se dégrader, explique Lucas van Molle, président de la Fédération des Etudiants francophones (FEF). Il n’y a rien qui justifie cet enfermement. Junior a été envoyé à l’aéroport hier et il a réussi à résister à son expulsion. Et on ne sait pas quand aura lieu la prochaine tentative. Il faut que les choses se débloquent rapidement, qu’il puisse sortir de là, se reconstruire et vivre sa vie d’étudiant comme tout le monde."

Une seule revendication dans la bouche des manifestants, la libération de Junior, qu’ils espèrent tous accueillir à Louvain-la-Neuve le plus vite possible.

Sur le même sujet: JT 30/09/2021

Un étudiant congolais refoulé à la douane

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Junior Masudi Wasso, enfermé pendant 17 jours pour rien ?

Belgique

Étudiant congolais menacé d’expulsion : le PS demande à Sammy Mahdi d’ordonner une enquête

Articles recommandés pour vous