RTBFPasser au contenu

Cuisine

Mangeriez-vous de la viande de lion ou de tigre cultivée en laboratoire ?

Mangeriez-vous de la viande de lion ou de tigre cultivée en laboratoire ?
21 avr. 2022 à 09:00 - mise à jour 21 avr. 2022 à 11:262 min
Par RTBF avec AFP

A New York, une start-up est bel et bien en train de mettre au point de la viande de laboratoire issue d'animaux sauvages. 

Puisque des scientifiques sont parvenus à mettre au point de la viande de bœuf en laboratoire, pourquoi ne pourrions-nous pas faire de même avec les animaux sauvages ? La question est saugrenue et pourtant, elle a suscité l'intérêt d'une entreprise de la food tech, Primeval Foods. La start-up fraîchement lancée communique autour de son procédé scientifique ressemblant à celui déjà appliqué en laboratoire pour reproduire de la viande de bœuf ou de porc sans passer par l'abattage.

La provenance des cellules souches pose question

A l'instar de la société israélienne Aleph Farms, à l'origine du premier steak créé en laboratoire, ce sont aussi des cellules souches qui sont utilisées pour générer la formation de morceaux de viande. Des acides aminés sont injectés pour stimuler la multiplication des cellules. De grandes cuves en acier servent d'incubateurs.

En quelques semaines seulement (la start-up ne précise pas la durée exacte de croissance avant d'obtenir un résultat), on obtiendrait un morceau de viande de zèbre, d'éléphant, de girafe...

Loading...

Reste à savoir d'où proviennent ces microscopiques morceaux de cellules d'animaux sauvages indispensables à la mise en place du processus... Le co-fondateur Yilmaz Bora, qui a investi dans une kyrielle d'entreprises engagées dans la production d'alternatives végétales à la viande, a confié au média spécialisé Food Navigator prélever ces cellules-souches sur des animaux en captivité en ce qui concerne les félins. Pour le zèbre, le jeune patron s'en remet à ce qu'il distingue être un "marché de viandes exotiques"... Il a aussi confié travailler en ce moment sur diverses espèces telles que la panthère noire, le tigre de Sibérie, le léopard ou encore le lion blanc...

Quid des espèces menacées ?

Au-delà de la prouesse scientifique, cette initiative pose une question essentielle : a-t-on réellement envie de manger de la viande de lion ou de tigre et est-ce éthiquement acceptable ?

Cette interrogation mérite d'être soulignée parce que ces recherches concernent des espèces menacées comme le tigre.

L'an passé, l'Union internationale pour la conservation de la nature avait mis à jour sa liste rouge des espèces menacées d'extinction. Les éléphants d'Afrique étaient ainsi passés du statut "vulnérable" à "en danger" et même "en danger critique". 

Le patron de Primeval Foods motive les raisons de son business naissant en expliquant : "Nous ne mangeons pas du bœuf ou du poulet parce que ce sont les viandes les plus intéressantes sur le plan gustatif ou parce que ce sont les meilleures pour notre santé. Il s'agit des espèces qui sont les plus faciles à domestiquer"...

Sur le même sujet

02 déc. 2021 à 08:00
2 min
17 sept. 2021 à 08:00
2 min

Articles recommandés pour vous