Economie

Malgré le confinement, la Grèce enregistre une croissance et va relever son pronostic à 5,9% pour 2021

A mi-parcours de son mandat de quatre ans, M. Mitsotakis tente de répondre à l’impopularité croissante.

© AFP or licensors

12 sept. 2021 à 06:44Temps de lecture1 min
Par Belga

La Grèce va réviser à la hausse son pronostic de croissance pour cette année à 5,9% au lieu de 3,6%, après un deuxième trimestre meilleur que prévu, a déclaré samedi le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis.

"Je suis en mesure d’annoncer un objectif de croissance révisé de 5,9%", a déclaré M. Mitsotakis, dans un discours à la Foire internationale de Thessalonique.

Au deuxième trimestre, malgré des mesures de confinement partiel, l’économie grecque a enregistré une croissance de 3,4% par rapport au premier trimestre et de 16,2% sur un an, une performance meilleure qu’attendue, selon des statistiques publiées en début de semaine.

Impopularité

A mi-parcours de son mandat de quatre ans, M. Mitsotakis tente de répondre à l’impopularité croissante que lui valent les critiques sur sa gestion des incendies dévastateurs du mois d’août et celle de la pandémie de Covid-19.

La vaccination obligatoire pour les personnels de santé suscite la contestation. Plus de 5000 soignants, dont 500 médecins, ont refusé de s’y plier et ont été suspendus, selon le ministère de la Santé.

A partir de lundi, de nouvelles restrictions doivent s’imposer dans les transports en commun (avions, trains et bateaux) aux personnes non vaccinées qui n’auront désormais plus accès à des tests de dépistage gratuits. Plus de la moitié des 11 millions d’habitants sont entièrement vaccinés.

Sujet JT du 13 juillet :

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous