RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Malgré la crise, le chômage est en baisse en Wallonie

André Antoine, ministre wallon de l'Emploi
03 mars 2013 à 08:39 - mise à jour 03 mars 2013 à 08:57Temps de lecture1 min
Par Adrien de Callataÿ

C'est en effet un paradoxe. Malgré la crise, le chômage baisse en Wallonie. "Nous avons aujourd'hui plus de travailleurs que nous avions avant la crise", affirme André Antoine, ministre wallon de l'Emploi qui voit là la démonstration des "choix pertinents du gouvernement". André Antoine se félicite du plan Marshall et de la réforme de l'emploi "où dorénavant tous nos demandeurs d'emploi sont accompagnés de manière très individualisée et personnalisée". "C'est une autre Wallonie qui se présente aujourd'hui", lance-t-il au micro de la RTBF. 

Malgré tout, il reste plus de 200 000 chômeurs en Wallonie. Et il n'y a pas 200 000 emplois disponibles. "Nous n'allons pas renverser la vapeur en quelques années, mais aujourd'hui je peux affirmer que nous sommes dans la bonne voie. La Banque nationale le dit, les milieux flamands le reconnaissent, l'Union européenne l'a indiqué", rappelle le ministre.

"Alors aujourd'hui, qu'on laisse les Wallonnes et les Wallons travailler avec les moyens qu'ils ont. Ils ne demandent rien de plus. Ils feront les efforts d'assainissement souhaités par le fédéral, mais pas plus", prévient André Antoine. "Parce que nous n'avons pas les moyens de mener de front le redressement et l'assainissement en aidant le fédéral au-delà de ce que nous avons déjà réalisé". 

Reste en effet à remettre un budget en équilibre et à confirmer la tendance actuelle dans des circonstances très difficiles.

Avec Philippe Walkowial

Sur le même sujet

L'Onem vient de publier ses nouveaux chiffres, le chômage résiste

Belgique

La CNE déverse 400 kilos d'oranges au SPF Emploi

Economie