RTBFPasser au contenu

Societe

Mais qui est Divock Origi? Le portrait d'une révélation

Mais qui est Divock Origi? Le portrait d'une révélation
23 juin 2014 à 15:181 min
Par Grégoire Ryckmans

C'est contre le Luxembourg que Divock Origi a joué pour la première fois avec les Diables Rouges, le 26 mai dernier. Comme un signe, c'était à Genk, le stade des exploits de son père Mike, champion de Belgique avec le Racing en 1999, mais aussi du club qui l'a formé.

La sélection kényane avait également repéré le jeune Origi et le Kenya tenté de l'attirer dans ses filets. Mais le jeune attaquant se sentait déjà diaboliquement belge. "Ils ont appelé mon père qui a essayé de me protéger un peu. Il voulait me convoquer depuis deux ans déjà. Moi, c’est logique, j’ai grandi ici donc pour moi c’était clair" se souvient le joueur, né à Ostende.

La saison dernière Divock Origi effectue ses débuts dans le championnat de France au Losc, le club de Lille. Physique, technique et surtout rapide, il a tout d'un attaquant moderne, il peut aussi bien jouer en pointe que sur les flancs

La surprise signée Marc Wilmots

Suite à la blessure de Christian Benteke, Marc Wilmots décide alors de retenir le joueur de ligue1, inconnu du grand public, et de le sélectionner pour le Brésil. "Je suis surpris parce que c’est toujours bien d’être dans un groupe talentueux comme ça, avec de grands joueurs. Maintenant, je crois que si tu es là, c’est que tu l’as mérité" déclare alors le remplaçant de l’attaquant d’Aston Villa dont Wilmots estime que les styles sont comparables.

Divock Origi impressionne par son calme et sa présence dans le jeu. Hier soir à 19 ans, il est devenu le plus jeune buteur de cette coupe du Monde. Toute la Belgique a alors découvert son diable libérateur.

Kamel Azzouz avec Grégoire Ryckmans

Articles recommandés pour vous