RTBFPasser au contenu
Rechercher

Météo

Mai comme tout le printemps 2022 a été chaud et ensoleillé

Printemps ensoleillé à Tongres
01 juin 2022 à 11:10Temps de lecture2 min
Par Caroline Dossogne

Nous sommes le 1er juin, le 1er jour de l’été météorologique et comme chaque début de mois, c’est le moment de jeter un œil dans le rétroviseur, l’IRM a donc sorti le bilan climatologique du printemps et du mois de mai 2022.

Printemps 2022 : sec chaud et ensoleillé
Printemps 2022 : sec chaud et ensoleillé Dreamwall

Sec jusqu’au 15 mai

Vous l’avez certainement remarqué, il a fait bien sec durant les mois de mars et avril. Et cela ne s’est pas amélioré au cours de la première quinzaine de mai, on parlait de situation critique concernant la sécheresse et les cultures étaient affectées. Et de fait, du 1 au 15 mai, il est tombé seulement 0,8 mm de pluie à Uccle, ce qui en soi est un record, le précédent datant de 2018 avec 1,6 mm de pluie la première quinzaine de mai. Mais par la suite, la pluie s’est invitée et de manière assez abondante puisque du 16 au 31 mai, on a relevé 68,4 mm de précipitations (la normale étant de 34,6 mm).

Au final, avec 108,8 mm de pluie, le printemps 2022 ne bat pas de record en ce qui concerne la quantité mais bien en ce qui concerne le nombre de jours de pluie. Avec seulement 23 jours de précipitations, ce printemps 2022 égale le record de 1880 et plus proche de nous, celui de 2020.

Températures élevées

Avec une température moyenne de 11,3 °C, le printemps 2022 a été plus chaud que la moyenne puisque la normale climatique s’élève à 10, 5 °C.

En mai, c’est surtout entre le 11 et le 20 mai que les températures ont grimpé. A Uccle, on a observé 27,1 °C les 15 et 17 mai alors que la normale climatique de ce mois est de 18,4 °C.

Quand on parle de normales climatiques, il s’agit de la valeur moyenne calculée sur une période de 30 ans (entre 1991 et 2020).

3e printemps le plus ensoleillé

Le soleil a brillé pendant 674h et 27 min, ce qui hisse ce printemps 2022 sur la troisième marche du podium des printemps les plus ensoleillés.

A la première place et loin devant, on trouve le printemps 2020 (740h48 min) et la deuxième est occupée par celui de 2011 (707h16 min).

Et le mois de mai 2022 qui compte 256h06 min d’ensoleillement est lui aussi le 3e mois de mai le plus ensoleillé.

Productions solaire et éolienne similaires à l’an dernier

Part de l’énergie renouvelable dans la consommation électrique totale de la Belgique pour le printemps 2022
Part de l’énergie renouvelable dans la consommation électrique totale de la Belgique pour le printemps 2022 Energie Commune

En mai, les panneaux photovoltaïques ont plutôt bien produit : 13% de la consommation électrique belge ont été couverts par le solaire.

Et si on regarde l’ensemble de la production pour les 3 mois de printemps sur la figure ci-dessus, on reste dans une production renouvelable pratiquement équivalente à celle de 2021. En effet, si on additionne toute la production des énergies renouvelables : solaire, éolienne, hydraulique et biomasse, cela couvre 26% de la consommation totale d’électricité en Belgique contre 25% au printemps 2021.

 

Articles recommandés pour vous