Icône représentant un article video.

Vidéo

Maël a décidé de réagir face aux remarques homophobes de son patron

Maël et l'homophobie ordinaire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

10 oct. 2022 à 15:53Temps de lecture1 min
Par Pamela Hankard, Nicolas Poirier et David Cereale

En plein mois de juillet, comme la plupart des jeunes de son âge, Maël décide de prendre un job étudiant dans un bar au centre de Bruxelles pour se faire un peu d’argent. Au premier abord, l’ambiance est plutôt sympa sauf que, très rapidement, le jeune homme est témoin de remarques déplacées et homophobes de la part de certains de ses collèges et de son patron à l’encontre de certains clients. Si Maël ne dit rien au début, il réagit lorsque son patron, visiblement éméché, lui pose des questions sur sa vie sexuelle et intime. Sous le ton de l’humour Maël, qui vient d’annoncer sa bisexualité, tente d’abord de lui faire comprendre que ces questions sont gênantes et déplacées, mais son boss insiste. Maël décide alors de quitter définitivement son job au bout d’un mois et dénonce dans la foulée ces remarques homophobes sur les réseaux sociaux.  

La plupart des réactions seront positives, mais des internautes lui reprocheront de faire cela pour le buzz. Maël s’en défend : "Certains ont tellement subi des propos homophobes et ont développé une carapace au point de banaliser des propos de l’ordre de l’homophobie ordinaire. Or, toutes les agressions sexuelles commencent souvent par des agressions verbales, moi j’ai décidé d’agir et d’en parler." 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous