Musique

Madonna fête les 30 ans de son livre "Sex" de manière sulfureuse

Loading...
24 nov. 2022 à 13:10Temps de lecture2 min
Par Emilie Abrassart

À l’occasion du 30e anniversaire de son mythique livre Sex, Madonna s’est offert une réédition et une exposition spéciale au Yves Saint Laurent Rive Droite de Miami. Toujours aussi provoc', elle a partagé cette nouvelle sur ses réseaux avec une photo d’elle en corset et décolleté corbeille.

L’ouvrage de 1992 fera "peau neuve" en 800 exemplaires grâce à Yves Saint Laurent et à l’éditeur new-yorkais Callaway. La réédition sera accompagnée de sa propre exposition d’art, organisée par Madonna et le directeur de la création d’Yves Saint Laurent, Anthony Vaccarello. "J’aimerais vous mettre en transe. ……………YSL presents SEX-Re-Release… Miami Nov 29- Dec 4," a-t-elle publié sur ses réseaux, accompagné d’une photo très sexy.

Un livre adorablement détesté

Le livre le plus polémique des années 90 et paradoxalement, le plus convoité par les Américains, fait encore parler de lui 30 ans après sa publication. Cet ouvrage, lancé en édition limitée, avait créé un vrai scandale. Sex comprend de nombreuses photographies érotiques de la chanteuse, mais aussi du mannequin Naomi Campbell, de l’actrice Isabella Rossellini, de la star du porno gay Joey Stefano et des rappeurs Big Daddy Kane et Vanilla Ice. Imprimé en plus de 150 000 copies pour la sortie de son album Erotica, on peut y voir des photos sensuelles, mais également des scènes de sexe crues, sadomasochistes, bestiales et parfois, à des connotations religieuses.

Selon Konbini, pour l’Amérique puritaine des années 1990, les critiques n’y voyaient qu’un simple étalage d’un éveil sexuel féminin et de lesbiennes répugnantes. Deux décennies plus tard, certains médias reconnaîtront que Sex aura eu un impact important sur la pop culture et sera même considéré, par certaines chercheuses, comme un manuscrit important et "honnête" issu du mouvement post-féministe.

Plus tard, l’icône de la pop avouera que son intention était de "libérer l’Amérique" et de remettre en question les tabous sur la sexualité. "Nous vivons dans une société de répression (sexuelle) et je parle de thèmes érotiques. Pourquoi devons-nous nous sentir honteux de notre sexualité ?” avait-elle déclaré.

Encore récemment, Madonna a réfléchi à l’impact culturel qu’a eu son ouvrage dans une publication Instagram. "J’ai également écrit sur mes fantasmes sexuels et partagé mon point de vue sur la sexualité de manière ironique. J’ai passé les années suivantes à être interviewée par des personnes à l’esprit étroit qui ont essayé de me faire honte pour m’avoir donné du pouvoir en tant que Femme. On m’a traitée de pute, de sorcière, d’hérétique et de diable. Maintenant Cardi B peut chanter sur son WAP. Kim Kardashian peut faire la couverture de n’importe quel magazine avec son cul nu et Miley Cyrus peut débarquer comme une boule de démolition", poursuit sa Madgesty. "De rien, bi-es.", relate Billboard.

Loading...

Sur le même sujet

Lourdes Leon, la fille de Madonna, se lance dans la musique

La Récré de Midi

Michael Jackson : écoutez à quoi a failli ressembler "Thriller"

Musique

Articles recommandés pour vous