Le Belge et la récup

Lutter contre le gaspillage alimentaire, tout en aidant son prochain, grâce au « glanage solidaire »

© GAL Culturalité en Hesbaye brabançonne

04 oct. 2022 à 15:50 - mise à jour 06 oct. 2022 à 14:03Temps de lecture2 min
Par Arno Goies

700 kilos de pommes de terre, c’est ce qu’ont ramassés près de 30 bénévoles en une après-midi à la Ferme de la Couture à Florennes. L’agriculteur avait autorisé le Groupe d’action locale de l’Entre-Sambre et Meuse à organiser ce " glanage " solidaire qui bénéficiera notamment aux CPAS de la région.

Mais qu’est-ce que le glanage ? Datant du Moyen-Âge, cette pratique désigne le ramassage à la main de produits restés au sol après récolte. Ces pertes alimentaires comprennent généralement des produits non commercialisés en raison de sa taille ou de sa forme.

Le glanage s’est peu à peu raréfié avec le développement de la grande distribution dans nos habitudes alimentaires et la mécanisation du monde agricole. Mais dans notre société moderne, la pratique a retrouvé un grand intérêt auprès des groupes humanitaires qui distribuent la nourriture glanée aux personnes en précarité alimentaire.

Une aide face à la demande alimentaire

Avec la hausse des prix de l’énergie et des denrées alimentaires, de plus en plus de personnes sont obligées de se tourner vers les banques alimentaires pour se nourrir. Selon une enquête de la Fédération Belge des Banques Alimentaires, le nombre de personnes ayant fait appel à une aide alimentaire a augmenté de 15%, lors des six premiers mois de 2022.

D’un autre côté, les banques alimentaires remarquent une baisse du nombre de denrées récoltées. Ce glanage solidaire permet, dès lors, de lutter contre le gaspillage alimentaire tout en apportant une aide concrète aux personnes dans le besoin.

Un glanage de plus en plus organisé

À Villers-le-Bouillet, avec la trentaine d’agriculteurs actifs et les hectares d’exploitations que compte la commune, ces quantités de légumes et de fruits laissés dans les champs et vergers sont parfois très importantes. C’est pourquoi un glanage systématisé a été mis en place.

Plus concrètement, si un agriculteur s’aperçoit qu’il y a de nombreux produits restés au sol après la moisson, il indique à l’Agence de Développement Local (ADL) la possibilité d’organiser le glanage. Celle-ci contacte alors, avec l’aide de l’administration communale, les citoyens demandeurs et inscrits dans la base de données via un SMS. Les participants sont ainsi informés du lieu, de la date et des aliments à glaner.

Cette organisation est nécessaire : les dates des rendez-vous de glanage solidaire ne sont connues que quelques jours à l’avance car elles dépendent du travail des agriculteurs. Être prévenu par SMS est donc un bon moyen d’être rapidement tenu au courant d’un éventuel glanage. Si vous souhaitez vous inscrire pour des glanages à Villers-Le-Bouillet, rendez-vous sur le site internet.

Au Brabant wallon, le GAL Culturalité en Hesbaye brabançonne organise et encadre des glanages dans l’est de la province. Après une récolte de persil, c’étaient les pommes de terre grenailles qui étaient glanées dans un champ à Perwez. L’organisation s’est faite en quelques jours et le succès était au rendez-vous au vu de la conjoncture économique. " Le glanage redevient à la mode ", explique Louise Gilliot, chargée de projet au GAL Culturalité, auprès de Canal Zoom. " Avec la baisse du pouvoir achat, les gens sont attentifs à ce genre d’évènements qui permet d’accéder à des produits locaux et frais. Ça permet aussi d’être en contact avec la nature et les agriculteurs. " Les glaneurs étaient heureux de pouvoir repartir avec leur récolte. À côté, une partie des pommes de terre était réservée à deux centres de la Croix-Rouge.

Si vous souhaitez participer et être informé des prochains glanages dans la région, vous pouvez vous inscrire par mail auprès du GAL Culturalité (glanage@culturalite.be)

>> Retrouvez le sujet complet de Canal Zoom : Un glanage solidaire de pommes de terre organisé à Perwez "

Un glanage solidaire de pommes de terre organisé à Perwez

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous