RTBFPasser au contenu

Lutte contre l'Etat islamique: la Défense attend toujours le rapport d'enquête sur le raid contre Mossoul

Lutte contre l'Etat islamique: la Défense attend toujours le rapport d'enquête sur le raid contre Mossoul
25 avr. 2017 à 09:251 min
Par RTBF avec Agences

Le ministère de la Défense juge "prématurée" l'information selon laquelle les avions de combat F-16 belges n'ont pas participé au raid aérien meurtrier mené par la coalition anti-Etat islamique (EI) le 17 mars dernier à Mossoul, deuxième ville d'Irak, a-t-on indiqué mardi de sources concordantes.

La Défense n'a reçu aucune information récente de la part de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, mais s'attend à recevoir prochainement - probablement dès cette semaine - le rapport de la commission d'enquête mise sur pied par la coalition, ont indiqué plusieurs sources informées à l'agence Belga.

Pas d'avions belges impliqué selon la VRT

La VRT avait indiqué mardi matin que les F-16 belges opérant depuis la Jordanie voisine n'ont pas participé au raid du 17 mars, qui a causé la mort de plus de 130 civils.

Selon la chaîne publique de radio-télévision flamande, la coalition internationale a depuis lors comparé les données de tous les avions de combat actifs le jour des faits au-dessus de Mossoul, faisant valoir qu'aucun avion de chasse belge n'était impliqué dans l'incident.

Le 17 mars, des F-16 belges ont bel et bien participé à des frappes sur la ville, mais ils étaient accompagnés par des avions de combat d'au moins deux autres pays de la coalition. Les Etats-Unis ont eux-mêmes concédé y avoir participé, sans pour autant que leur responsabilité ne soit mise en cause.

Articles recommandés pour vous