RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Emission La Tribune

L’Union est-elle nerveuse ? "C’est une équipe qui n’a plus l’habitude de perdre"

L'Union est-elle nerveuse ? "C'est une équipe qui n'a plus l'habitude de perdre"

La Tribune

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Après son incroyable saison et sa magnifique série face à Genk, Bruges, Anderlecht et l’Antwerp, l’Union n’a pas réussi à afficher la même constance.

Depuis cet impressionnant 10/12 face aux gros, les Unionistes se sont inclinés contre Saint-Trond et perdu des plumes face à Eupen et Ostende vendredi dernier. En face, Bruges est sur une série de six victoires consécutives, lui permettant de revenir à cinq unités des coéquipiers de Deniz Undav.

Qualifiés pour les playoffs 1, aux portes de l’Europe et pas loin d’un titre historique, les Unionistes peuvent-ils connaître une certaine forme de nervosité ?

Présente sur le plateau de La Tribune, Cécile De Gernier dresse un constat. "C’est une équipe qui n’a plus l’habitude de perdre. L’année passée, ils ont tout gagné. Pareil cette saison alors qu’on ne les attendait pas. Mais quand vous n’avez plus l’habitude de perdre, il y a quelque chose qui rend nerveux et qui devient frustrant. Sur les derniers mois, c’est compliqué. Cela faisait longtemps qu’ils ne connaissaient pas cela. Il y a quelque chose à apprendre à gérer".

Pour Thomas Chatelle, Felice Mazzu voulait absolument empocher les trois points à domicile face à Ostende. "C’était un momentum. Il voulait marquer le coup en étant sûr d’être premier à la fin de la phase classique pour s’assurer une place européenne".

 

L’Union est-elle nerveuse en cette fin de phase classique ?
L’Union est-elle nerveuse en cette fin de phase classique ? BELGA

Articles recommandés pour vous