Monde Europe

Lufthansa annule la quasi totalité de ses vols en Allemagne vendredi

Perturbations à l'aéroport où la quasi totalité des vols Lufthansa en Allemagne sont annulés

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

01 sept. 2022 à 14:41Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Théa Jacquet

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a annoncé jeudi qu'elle annulera vendredi la "quasi totalité" de ses vols au départ et à l'arrivée de ses principaux aéroports à Francfort et Munich en raison d'une grève des pilotes. Plusieurs vols au départ et à destination de Brussels Airport sont affectés par ce mouvement de grogne.

Le premier transporteur européen va annuler 800 vols pendant la journée du 2 septembre en raison du mouvement social annoncé mercredi soir sur fond de négociations sur des hausses de salaires, selon un communiqué, précisant que "130.000 passagers sont concernés". La grève, qui concerne les compagnies Lufthansa et la branche fret Lufthansa cargo mais épargne Eurowings, doit durer de 00h01 à 23h59.

Concernant Zaventem, la plupart des vols Lufthansa en provenance et à destination de Francfort et de Munich ont été annulés, peut-on lire jeudi après-midi sur le site web de Brussels Airport. Les cinq vols de Lufthansa en partance et à destination de Francfort ont eux été supprimés. Quant à l'aéroport de Munich, trois des cinq vols aller-retour de Lufthansa à destination et en provenance de Brussels Airport ont également été annulés.

Les deux liaisons vers Francfort, assurées par la filiale Brussels Airlines, sont maintenues, tout comme les deux liaisons vers Munich. Chez Brussels Airlines, la grève des pilotes de la société-mère ne cause aucun désagrément, indique la porte-parole. Brussels Airlines drainera probablement des passagers supplémentaires, qui auront été transférés en raison de l'annulation des vols de Lufthansa.

Des négociations échouées

"Les nouvelles négociations tarifaires (...) ont échoué", a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi le syndicat Vereinigung Cockpit, qui réclame 5,5% d'augmentation des salaires, une compensation automatique de l'inflation et des ajustements de la grille tarifaire.

Lufthansa a fait part de son "incompréhension totale" face au mouvement social, qui intervient après un été difficile pour le secteur aérien en raison d'une pénurie de personnel dans les aéroports et d'une grève du personnel au sol de la compagnie fin juillet, qui a également cloué au sol des centaines de vols.

Le groupe dit avoir proposé que ses pilotes "obtiennent en deux étapes une augmentation totale de 900 euros par mois". "Lufthansa doit faire une meilleure proposition", a de son côté estimé le responsable syndical Marcel Gröls. Lufthansa compte 5.500 pilotes environ dans ses activités de transport passagers et marchandises. Vereinigung Cockpit est le seul syndicat à les représenter.

Une consultation sur le principe d'une grève fin juillet avait donné une majorité de 98% en faveur du mouvement chez les pilotes passagers et 99% chez Cargo avec une participation d'environ 95% des adhérents. Le groupe a trouvé début août un accord avec le syndicat Verdi qui représente le personnel au sol. Les employés recevront une augmentation de 200 euros par mois, puis 2,5% supplémentaires début 2023 et encore 2,5% en juillet 2023.

Sur le même sujet

Lufthansa : accord avec les pilotes pour éviter une grève

Monde Europe

Lufthansa : nouvelle grève des pilotes en vue dès ce mercredi en Allemagne

Monde Europe

Articles recommandés pour vous