Monde

Londres annonce avoir soldé une dette de 400 millions de livres avec l'Iran

Les drapeaux du Royaume-Uni et de l'Iran.
16 mars 2022 à 15:30Temps de lecture1 min
Par Belga

Le gouvernement britannique a annoncé mercredi avoir soldé avec Téhéran une dette de près de 400 millions de livres (476 millions d'euros).

Cette dette qui datait de l'époque du Chah d'Iran, dans le cadre d'un contrat d'armement, "a été réglée dans le plein respect des sanctions britanniques et internationales (...) et ces fonds seront réservés uniquement à l'achat de biens humanitaires", a déclaré la cheffe de la diplomatie Liz Truss dans un communiqué, confirmant également "en parallèle" la libération de deux binationaux détenus en Iran.

L'Iran a confirmé avoir reçu "il y a quelques jours" le règlement de la dette britannique. Le ministre des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian, cité par l'agence Isna, a ajouté qu'il était "faux" de lier ce paiement avec la libération des prisonniers.

Mme Truss a rendu hommage "au courage et à la détermination dont ont fait preuve" ces deux binationaux, Nazanin Zaghari-Ratcliffe, 43 ans, arrêtée en 2016, et Anoosheh Ashoori, ingénieur arrêté en 2017.

La première avait été accusée de sédition, ce qu'elle a toujours nié, et le second avait été condamné à 10 ans de prison pour espionnage alors qu'il rendait visite à sa mère.  "Ils ont fait face à des épreuves qu'aucune famille ne devrait jamais connaître, et c'est un moment de grand soulagement", a-t-elle ajouté.

Tulip Siddiq, députée travailliste de la circonscription d'Hampstead et Kilburn (Nord de Londres) où vit le mari de Nazanin Richard Ratcliffe, a tweeté une photo de Nazanin souriante dans un avion.

"Cela fait six ans, et je ne peux pas croire que je partage finalement cette photo" a-t-elle commenté. "Nazanin est maintenant dans les airs, quittant six ans d'enfer en Iran".

 

Sur le même sujet

Norouz, la fête de Nouvel an perse, symbole millénaire du renouveau

Monde

Israël : le Premier ministre Bennett souhaite aux Iraniens, pour leur Nouvel an, un changement de régime

Monde

Articles recommandés pour vous