RTBFPasser au contenu

Belgique

Loi de financement: la N-VA parle d'une perte de 2,5 milliards pour la Flandre en 2030

Loi de financement: la N-VA parle d'une perte de 2,5 milliards pour la Flandre en 2030
26 sept. 2011 à 17:58 - mise à jour 26 sept. 2011 à 18:351 min
Par Belga News

Le parti nationaliste flamand ne dispose toujours pas des chiffres officiels des huit négociateurs, mais il assure avoir pu reconstituer à peu près le puzzle.

Bart De Wever s'est dit "choqué" par ce qu'il qualifie de "manipulations" instillées dans le nouveau système de financement entre fédéral et entités fédérées.

Il dément les affirmations selon lesquelles l'accord sur la LSF n'est pas si éloigné de ce qu'il avait lui-même présenté lorsqu'il participait aux négociations.

Revenant sur les propos du socialiste flamand John Crombe, selon qui la Flandre gagnerait quelque 800 millions d'euros à l'horizon 2030, Bart De Wever a affirmé que ce dernier s'était fondé sur une croissance "phénoménale" du produit intérieur brut (PIB) et des recettes fiscale.

Le montant en question est cumulé, ajoute Bart De Wever. "Si on l'applique à Bruxelles, alors selon la logique Crombez, il grimpe à 15 milliards d'euros ! Ce serait en effet historique", a ironisé le président de la N-VA.

L'accord sur la LSF prévoit un refinancement de Bruxelles à hauteur de 461 millions d'euros en 2015. Mais pour la N-VA, on arrive à l'horizon 2030 à un montant d'un milliard d'euros.


Belga

Articles recommandés pour vous