Belgique

Loi de 1996, prix de l’énergie, pouvoir d’achat : les revendications des syndicats en cette journée de manifestation nationale

Le fait du jour avec Michel Lagase

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

21 sept. 2022 à 04:45 - mise à jour 21 sept. 2022 à 08:42Temps de lecture1 min
Par Estelle De Houck avec Fabien Van Eeckhaut et Michel Lagase

Le front commun syndical a appelé à une manifestation nationale pour la défense du pouvoir d’achat ce mercredi. Un rassemblement est prévu vers 10 heures place de la Monnaie, avant un déplacement jusqu’au Mont des arts et le siège de la FEB. Le tout avant le démarrage prochain des négociations interprofessionnelles, entre patrons et syndicats… Le contexte social est largement explosif.

Une fois de plus, la manifestation de ce mercredi a pour but la réforme de la loi de 1996 sur la compétitivité et les salaires, révisée en 2017. Les syndicats estiment qu’elle étrangle les négociations en limitant trop la marge de progression des salaires au regard des pays voisins. Leur crainte est donc de ne rien avoir à négocier lors du prochain round de discussion interprofessionnelle à l’automne 2023-2024.

Et forcément, les hausses des prix de l’énergie, des carburants et des produits alimentaires n’arrangent rien. La manifestation vise donc aussi à défendre le pouvoir d’achat, les mesures annoncées vendredi ayant paru largement insuffisantes au front commun syndical.

Parmi les revendications du jour : pas touche à l’indexation des salaires, oui à la baisse permanente de la TVA sur l’électricité, le retour des contrats fixes, un plafonnement des loyers ou encore une taxe sur les surprofits des producteurs d’énergie.

Faute d’être entendus, les syndicats agitent déjà la menace d’une grève générale le 9 novembre. Et la FGTB prévoit encore deux nouvelles dates d’action d’ici là.

Perturbations dans les transports en commun

A noter que ce rassemblement entraînera sans aucun doute des soucis de mobilité dans le centre de Bruxelles. Des perturbations sont déjà annoncées dans les transports en commun : au sein de la STIB, De Lijn, et les TEC côtés wallons. Du côté de la SNCB, les trains rouleront normalement.

Notez déjà qu’un préavis de grève est déposé sur le rail pour le 18 octobre prochain.

Sur le même sujet :

Pouvoir d achat : des actions prévues demain

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Actions syndicales pour le pouvoir d’achat : plusieurs milliers de manifestants

Belgique

Besoin d'un soutien psychologique face à la hausse du prix des énergies ? Les Liégeois peuvent passer par "La porte Ouverte" ASBL

Regions Liège

Articles recommandés pour vous