On n'est pas des pigeons

L’œuf du futur sera-t-il "Papondu" ?

Loading...

Elaboré par deux Françaises ingénieures en bio-industrie, le Papondu, en deux mots, c’est une alternative végétale à l’œuf de poule.

Le Papondu, c’est de l’œuf qui n’est pas vraiment de l’œuf.

Elaboré en laboratoire

L’ambition du Papondu est de pouvoir remplacer les œufs de poule dans l’alimentation. Un substitut à l’œuf composé d’ingrédients végétaux d’origine naturelle qui pourrait connaître le même emploi que les œufs traditionnels en cuisine et en pâtisserie.

A l’origine du Papondu, il y a deux jeunes femmes ingénieures en bio-industrie : Sheryline Thavisouk et Philippine Soulères. Leur cible : les consommateurs intolérants ou allergiques aux œufs, ceux qui sont soucieux du bien-être animal, et bien sûr le marché végan.

Dans leur laboratoire de la région parisienne, elles ont donc élaboré un produit proche de l’œuf tant en ce qui concerne la consistance, les valeurs nutritionnelles et la manière de le cuisiner. Actuellement, le Papondu ne ressemble pas encore tout à fait à un œuf avec un blanc et un jaune en bonnes et dues formes. Il se présente sous forme d’œufs battus à utiliser en omelettes ou comme des œufs brouillés. Il est commercialisé en pochette sous-vide sous forme surgelée.

Ce mélange est composé d’une farine de légumineuse (féverole), d’une fibre végétale, de l’eau, de l’huile de colza, de sel, d’un arôme naturel et d’extrait de carotte et de potiron pour la couleur. Riche en protéines et en fibres, le Papondu promet des valeurs nutritionnelles proches de l’œuf tout en étant moins calorique. Il reste actuellement aussi plus cher qu’un œuf de poule classique (en moyenne 20% au-dessus du prix d’un œuf bio).

L’alter ego de l’œuf de poule ?

© Tous droits réservés
Red Sussex hen looking at egg

Mais Le Papondu est-il vraiment l’égal de l’œuf de poule ? En partie, oui, mais pas tout à fait, c’est ce qui ressort du laboratoire de la Faculté des bioingénieurs de l’UClouvain.

Les experts de l’UCLouvain ont décortiqué le Papondu et leurs analyses, elles, ont pondu quelques résultats intéressants… En particulier en ce qui concerne la présence, ou en l’occurrence l’absence, d’un acide gras qui s’appelle le DHA. Le Professeur Yvan Larondelle, de la Faculté des bioingénieurs à l’UCLouvain, explique : "C’est un acide gras oméga 3 que j’appelle bio actif, parce qu’il a un impact considérable sur toute une série de pathologies. Et notamment, il a des effets anti-inflammatoires. Il contribue également à une meilleure vision. Il est également très important pour le développement cérébral."

Et ce DHA est bien présent dans les œufs de poule (et presque nulle part ailleurs dans l’alimentation). Mais dans le Papondu, il n’y en a pas. En revanche, au niveau de la matière grasse, le Papondu présente un rapport entre oméga-6 et oméga-3 qui correspond bien aux recommandations nutritionnelles.

Que vaut Le Papondu ?

Conclusion du Professeur Yvan Larondelle (UCLouvain) : "Je pense que le Papondu est une alternative intéressante pour les personnes qui souhaitent s’affranchir complètement de la consommation de produits d’origine animale. Mais ça ne rassemble pas l’ensemble des caractéristiques qu’on trouve dans un œuf."

© Tous droits réservés

Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook et sur YouTube.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous