RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jam

Listen Festival 2022 : Un signal fort contre les violences de genres et sexuelles

Le Listen festival 2022 revient en force avec son programme « Night Signals »
16 févr. 2022 à 14:47Temps de lecture2 min
Par Laurenne Makubikua

Du 30 mars au 3 avril 2022, le Listen festival 2022 revient en force avec "Night Signals", son programme de jour qui se focalise sur différentes problématiques de la vie nocturne de Bruxelles et d’ailleurs.

Si c’était le premier festival belge à être annulé en raison de la pandémie du covid en 2020, deux années plus tard, le Listen Festival donne le coup d’envoi de la réouverture d’une véritable saison de festivals. Ce festival qui a su attirer environ 20 000 personnes en 2019 est devenu une véritable institution à Bruxelles. Du 30 mars au 3 avril 2022, il prendra place dans une dizaine de lieux emblématiques de la ville.

Le Listen Festival est connu pour sa programmation éclectique et son engagement fort envers la scène de clubbing bruxelloise. Hip-hop, house, techno sont mis à l’honneur par les différents collectifs, labels et curateurs qui font le lien entre plusieurs styles et orientations musicales. Parmi les autres spécificités de ce festival, on peut notamment citer le fait qu’il donne une attention particulière à l’équilibre des genres et une solide représentation de la communauté LGBTQIA. En effet, ces critères de diversité sont la clé de la sélection de la programmation principale du festival.

Le programme "Night Signals" contre les violences de genres et sexuelles

À l’annonce de la réouverture du monde de la nuit, et quatre mois après le mouvement #balancetonbar qui dénonçait les violences de genres et sexuelles ainsi que les soumissions chimiques, nombreuses sont les personnes qui se demandent ce qui sera mis en place pour assurer un cadre festif sain et sûr. Pour tâcher d’obtenir des pistes de solutions et de réflexion, le Listen Festival lance Night Signals. Le programme Night Signals est une partie intégrante du festival qui se tiendra sur les quatre jours et se déroulera à iMal, le centre d’art des cultures numériques à Molenbeek.

En tant qu’acteur majeur de la culture nocturne bruxelloise, le festival souhaite offrir une plateforme pour réfléchir à ces sujets, mais aussi mettre en lumière les initiatives actuelles et en proposer de nouvelles. L’objectif principal étant de permettre aux jeunes de s’outiller collectivement dans un monde en changement perpétuel. Grâce à des conférences, des tables rondes, des témoignages et des micros ouverts, cette plateforme permettra de questionner et améliorer l’avenir de la vie nocturne ainsi que de l’industrie musicale pour les années à venir.

Night Signals sera donc l’occasion de réfléchir à la culture festive à travers des échanges sur diverses thématiques telles que les politiques de réduction des risques, les protocoles anti-harcèlement dans le milieu de la fête, les droits d’auteur et l’économie de l’industrie musicale. Parce que réfléchir à la vie festive via le prisme des notions d’héritage de la vie nocturne, d’archives, d’histoire orale, de mémoire collective est nécessaire, s’interroger sur la manière dont se souvenir du passé est tout aussi primordial pour mieux imaginer la nuit de demain.

Sur le même sujet

Night Signals, À nous la nuit… Ces initiatives œuvrant pour des milieux festifs plus sûrs

Jam

Amaarae et Kojey Radical : deux grands noms de la scène alté au CORE Festival

Jam

Articles recommandés pour vous