RTBFPasser au contenu

L’infirmerie des animaux de Chimay cherche 20 bénévoles rapidement

L’infirmerie des animaux de Chimay cherche 20 bénévoles rapidement
16 janv. 2022 à 11:571 min
Par Mathieu Van Winckel

Geneviève Mertens apporte son repas au Grand-Duc, un hibou blessé impressionnant qui va bientôt retrouver la liberté. L’animal est méfiant. "Et tant mieux, parce qu’il ne faut absolument pas qu’il s’habitue à l’humain. Il doit rester sauvage pour qu’il puisse retrouver sa vie normale au plus vite." Plus loin, ce sont des hérissons et une buse qui sont aux petits soins. Le rapace refuse de se nourrir depuis un accident avec une voiture. L’équipe de bénévoles le force à manger avec une seringue.

Et le travail ne manque pas. "Nourriture, médicaments, bandage, nettoyage,… On s’occupe des soins quotidiens. Pour tout ce qui est médical, c’est un vétérinaire qui prend les commandes. Mais on doit bien parfois faire une piqûre." Le centre de revalidation pour animaux de l’Aquascope de Virelles près de Chimay recherche d’urgence une vingtaine de bénévoles. L’équipe s’est fortement réduite et une nouvelle formation est lancée. Il est encore temps de la rejoindre. Même si c’est pour donner un coup de main une fois tous les quinze jours.

Les candidats devront suivre une petite formation avant de se lancer. "Il faut quelques connaissances pour distinguer les différents types d’oiseaux, un peu d’anatomie, et les pathologies les plus courantes. Le premier cours a déjà eu lieu mais les candidats peuvent nous rejoindre avant fin janvier. On demande juste de pouvoir venir au moins deux fois par mois sinon on perd le fil et on ne suit pas l’évolution des animaux."

Toutes les infos se trouvent sur la page Facebook du CREAVES, Centre de revalidation pour animaux sauvages de Chimay.

Articles recommandés pour vous